Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 07:26

Rallumer tous les soleils !

 

 

« C’est parce que le socialisme proclame que la République politique doit aboutir à la République sociale, c’est parce qu’il veut que la République soit affirmée dans l’atelier comme elle est affirmée ici, c’est parce qu’il veut que la nation soit souveraine dans l’ordre économique pour briser les privilège du capitalisme oisif, comme elle est souveraine dans l’ordre politique, c’est pour cela que le socialisme sort du mouvement républicain. C’est la République qui est le grand excitateur, c’est la République qui est le grand meneur : traduisez la donc devant vos gendarmes ! » 

 

     Jean Jaurès, chambre des députés 1883

 

Solidarité contre la République bourgeoise et l’Europe du Capital !

 

Le saviez vous ?

 

1 Bravo la social-démocratie !

 

    «Actuellement, c’est très bien. Pour les Roms et pour les autres, c’est formidable. Donc bravo

Manuel* et continue  ! » dixit Serge Dassault (un grand humoriste, vendeur de canons), le 5 septembre

2012…

    *Manuel Valls, ministre de l’Intérieur

 

 

2 La liste des élus cumulards dans l’Hérault Midi Libre 17 septembre 2012 

         

Notre Kléber est classé parmi les petits cumulards. Nous nous portons en faux. Petit bras certes

(cf. l’affaire du Corbeau), petit maire, c’est sûr (cf. son bilan désastreux, comparer le village à son arrivée

et maintenant). Mais on le redit : gros cumulard (cf. les anciennes La Commune).

Dans le même article on apprend que c’est Vézinhet qui a fait plier Mesquida et non Martine Aubry.

Gloire à André ! Pour une fois, il remonte dans notre estime. Quoique… C’était une excellente occasion

de se débarrasser d’un très encombrant adjoint qui louchait sur sa place. Calife à la place du calife, c’est

tout à fait le genre de notre Klébérou… Pour mémoire, Vézinhet doit sa place de président à Mesquida,

qui a trahi B. Nayral pour lui (cf. la page 99 de « Garde à vue » Ed. La Cigale). Bref, André Vézinhet

devait penser que notre bonhomme pouvait récidiver, qu’il n’était pas très franc du collier et qu’il valait

mieux l’éloigner. Bonne pioche pour lui… et ISNOGOOD pour Kléber.

 

Rebsamen, sénateur socialo ose formuler : «   La priorité, c’est l’emploi et la croissance, pas le cumul

des mandats.   »

Et le respect de la parole donnée et des promesses faites aux électeurs et aux militants du

Parti, qu’en fais tu, camarade ?

PB

 

3 Valls un jour, Guéant toujours !

 

Le projet de récépissé remis aux personnes faisant l’objet d’un contrôle d’identité va a priori tomber

à l’eau. Jean-Marc Ayrault s’était pourtant engagé à mettre en place ce dispositif afin d’éviter les

contrôles au faciès à répétition par les forces de l’ordre trop zélées. Les « bleus » ne voulaient pas de

cette mesure qui aurait permis de quantifier leur empressement à surveiller les jeunes des minorités

(qu’ils appellent) visibles. En bref, Valls s’est dégonflé devant les syndicats de police classés très à

droite. Valls, digne héritier de Jules Moch.. .

 

4 Au printemps, de quoi rêvais-tu ?

 

France Inter Emission « Tous politiques » du 23 septembre 2012

 

    «Je trouve Cohn-Bendit de plus en plus sympathique. Il a fait beaucoup de chemin depuis 1968. »

(Alain Juppé UMP, ancien premier ministre).

Les bourgeois, entre eux, ne se mangent pas. C’est sûr que   le gazier (notre Dany) a retourné sa veste, et pas qu’un peu…

 

 «Libérez vous ! Ne perdez pas votre vie à   la gagner ! 1968, début d’une lutte prolongée ! »  

 

A la prochaine révolution, il retourne son pantalon, comme le chantait si bien Dutronc ! La vieillesse est vraiment un naufrage pour les hommes (et femmes ) politiques !

  Rouge cerise et noir colère.

 

Et, comme lui, ce pauvre José Bové qui maintenant est pour le traité européen de Sarkozy. De pire  en pire. Le reniement, c’est maintenant. Quelle désolation ! Que bonne est la gamelle bruxelloise !...

Et Marie-George Bufffet qui est pour ne pas « fermer la porte » à l’exploitation du gaz de schistes !

Non, camarade, nous sommes contre car c’est avant tout un projet capitaliste.

Vraiment épuisants ces petits apparatchiks qui se disent défenseurs de la classe populaire alors qu’ils la trahissent en permanence…

 

 

6 Nos élu(e)s nous prennent tous pour des cons !

«   … La préservation de la biodiversité est en effet une nécessité impérieuse, au moment où celle-ci est plus   que jamais menacée. Sur le plan mondial, on évoque en effet la disparition de 12 % des oiseaux, 25 % des mammifères  et 32 % des amphibiens d’ici à 2100. L’une des causes majeures d’une telle situation est l’artificialisation* continue et croissante des sols. En France, 600 km2 sont ainsi artificialisés chaque année, ce qui représente l’équivalent d’un grand département tous les dix ans.

Face à ce péril, la responsabilité de notre génération est de protéger la capacité dynamique des milieux et des écosystèmes, afin de conserver une nature vivante.

Pour cela, les Parcs naturels régionaux constituent un atout indispensable, que le gouvernement souhaite développer, puisque 12 projets sont actuellement à l’étude.

Ils permettront à la France de poursuivre sa marche en avant vers un modèle de développement plus respectueux  de notre patrimoine naturel. »

 

Delphine Batho, ministre de l’écologie (Magazine de la Fédération des parcs naturels de France (sept. 2012)

 

Très beau baratin. On dirait presque cette dame aime la nature. Mais sur le terrain le discours est tout autre.

Le funeste projet de Daniel Vialelle (président du PRNHL) de transformer notre parc en parc éolien (de son aveu, au bas mot, 300 mâts) contre l’avis des populations, a été avalisé par le Conseil National de protection de la Nature, organisme parigo et national (le Journal d’Ici n° 436) Le bon Daniel est content de lui-même, comme beaucoup d’autres : Marguerite à Fraïsse par exemple : le col de Fontfroide, «  écosite éolien, réalisation de la Communauté

de communes dans le cadre du pôle d’excellence rurale. » (Midi Libre du 21 sept. 2012)

 

Cette petite dame a des problèmes de sémantique et prend ses concitoyens pour des blaireaux : poubelle ne rime pas avec excellence, très chère… Quant à nous, avec nos modestes moyens, nous combattrons toujours les projets capitalistes qui défigurent

et détruisent notre païs, vendu par des élus cupides pour un plat de lentilles.

P.B.

Réflexion plus qu’intéressante piochée dans le journal « Le Communard » édité du côté de Tarnac :

 

Seule vraie question réellement politique du présent :

   

    «C’est le temps que va mettre cette armée de laissés pour compte pour réaliser que rien ne peut leur interdire  de se démerder en s’organisant. » 

 

   

A méditer par nos chers élus

 

(très chers, vu leurs émoluments) :

« Se perpétuer au pouvoir conduit à des vices politiques, comme l’autoritarisme et l’arrogance. » Mario Barletta, argentin

La seule règle : « un homme ou une femme, un mandat renouvelable une seule fois et révocable à  tout instant. »

   

 

*Artificialisation : c’est le bétonnage, l’envahissement de la nature par les lotissements, les centres commerciaux,  les voies de toutes sortes...

A Saint-Pons, on s’y connaît : partout on bétonne, de manière uniforme, sans imagination, au mépris du caractère historique de la ville.

Quel intérêt y aura-t-il à voir toutes

les rues identiques, sans aucun rapport avec ce qui existait auparavant. On a vraiment l’impression qu’il  s’agit de donner du travail aux entreprises auxquelles on laisse la bride sur le cou. C’est navrant. C’est contre-productif et mortifère. A quoi servent des espaces et des  

bâtiments, sans animation et sans projet pour la ville ?

MC

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article

commentaires