Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 13:27

« Un homme véritable est celui qui résiste, qui lutte et qui n’a pas peur au besoin de dire NON, même à Dieu. »

Nikos Kazantzakis


Halte au feu !
La France se prépare à une guerre néo-coloniale au Nord-Mali. Pays Targui qui, suite à la décolonisation, a été dépecé arbitrairement entre différents états à notre solde et qui, depuis 52 ans, subit la loi du Sud.
Pour mieux préparer les opinions occidentales à une invasion éhontée, comme d’habitude, les
« islamistes armés » sont présentés comme des barbares. Il y en a certainement. Mais ce n’est pas de cette manière que le problème sera réglé. Les politiques du Sud, « nos amis », sont, aussi, corrompus et pervertis.

La France, en soutien de la force CEDEAO (africaine), est complice –une fois encore- de la
négation des Touareg. Et ce, pour préserver égoïstement son pseudo pré carré africain ainsi que les intérêts des multinationales voraces.


Quand reconnaîtra-t-on ce peuple fier ?

Là est la seule vraie question (et un casse-tête à résoudre).
Le reste n’étant que mauvais prétexte et fourberie pour exploiter encore et encore nos frères et soeurs d’Afrique Noire…

Pierre Blondeau

 

Le saviez vous ?
 

 

 1 Droit de vote des étrangers
Une biterroise réactionnaire, Monique Valaize, déléguée UMP de la 6ème circonscription, s’interroge : « Au Maroc, en Tunisie, en Algérie, en Thaïlande, aux Etats-Unis (rien que des pays démocratiques…), pays où vivent de très nombreux Français depuis de très longues années, et qui y paient leurs impôts, ceux-ci ont-ils le droit de vote ? » Cette comparaison est mauvaise, fallacieuse et un très mauvais mélange des genres.

La peine de mort existe dans ces pays. Et alors ?

Faut-il la remettre en oeuvre chez nous ? Bien sûr que non. Le fait de se targuer d’être la patrie des droits de l’homme implique des devoirs, de montrer l’exemple, chère Monique.

Dans d’autres pays démocratiques européens par exemple, le droit de vote des étrangers est inscrit pour les législatives. Pourquoi ne pas en parler, chère obscurantiste ?
Le 22 octobre 2012, cette brave dame en remet une couche : elle est courroucée que François Hollande ait reconnu la répression de la manifestation du 17 octobre 1961. Déni de vérité et surtout posture.
Elle veut remplacer, dans le coeur amer des pieds-noirs les plus réacs, Aboud (de souffle) englué dans son recours pour les législatives et Mesquida (discrédité à tout jamais auprès de la communauté : cf. les anciennes Communes). Bref, elle profite honteusement de circonstances, occupe le terrain délaissé par les deux copains-frangins, et veut exister à n’importe quel prix… Lamentable attitude !

P.B.

 

2 Aux mauvaises langues St-Ponaises
Kléber Mesquida serait rigide, brutal, monolithique, rogue. Que nenni ! Des fois, il sait arrondir
les angles. La preuve : les angles saillants dangereux des dalles en marbre recouvrant les jardinières ventripotentes du parvis Vialelle ont été rognées. Avait-il peur qu’un quidam aille ester en justice ?

 

3 L’humeur de Prolosophe !
Quel est le village où la gent féminine et la gent masculine ont à leur disposition 3 pissotières et les clébards « 6 espaces canins » ?

 

4 L’aveu de Francis Cros, conseiller général, canton de La Salvetat
Lors d’une conversation à bâtons rompus (c’est le mot), le bon Francis nous a lâché que le Parc Naturel avait eu l’aval de la commission auto-pondue écologique parisienne pour implanter 300 éoliennes dans le dit Parc et 12 « fermes » solaires d’environ 40 hectares chacune.

Bienvenue au Parc industriel du Haut Languedoc ! Merci à nos élus !

 

5 Elle est pas belle la vie à St-Pons ?
Sous la maison de santé, une aire de stationnement a été aménagée. Soyons honnête : elle est très réussie.
Mais comme la nuit, il fait noir, le fait d’avoir implanté des lampadaires dans le feuillage n’est pas une idée lumineuse. Attendons la chute des feuilles pour y voir. Il aurait été plus judicieux d’appuyer les lampions contre la maison Durand et le long des murs où sont les emplacements des ordures ménagères.
Toute l’aire de stationnement aurait été éclairée. De surcroît, le lampadaire qui se trouve sur la rampe de la maison de santé est H.S.
Pour la sécurité, vite l’automne pour que la lumière soit !

A.S. le 15 oct. 2012

 

6 Tout va bien !
Les réacs de Labasdide-Rouairoux peuvent se rendormir : la statue de la Vierge a été remise sur son piédestal (plutôt un caisson disgracieux. Hé ho ! Il ne faut pas trop en demander non plus…) au coin droit* de la Grand Rue, en entrant dans le village en venant de l’Hérault.
Merci Marie ? Non : merci Françoise.
*droit : le mot est faible : droite, très droite, droite borgne, l’image est plus juste…

 

7 Pourquoi ce silence ?
On aurait souhaité que nos parlementaires locaux et régionaux (si prolixes sur d’autres sujets) dénoncent les militants anti-Islam arrêtés à Poitiers le 20 oct. 2012 : soit les 73 militants gros cons de Génération Identitaire qui avaient envahi le chantier d’une mosquée et qui prônaient la haine raciale envers nos frères et soeurs musulmans.
 

 

8 Vanité des vanités, tout est vanité !
Que restera-t-il de l’action de Kléber Mesquida, de 1994 à 2012 ? Une plaquette valant la peau du cul distribuée à tous les St-Ponais, opuscule glacé conçu par Marc Soulignac (J’ai bien mangé, j’ai bien bu, merci petit Kléber) et photos faites par Michel Coroir (bof !). Autosatisfaction, cirage de pompes et fatuité.
Mais rien ne pourra faire oublier son triste bilan : St-Pons est plus pauvre qu’à son arrivée. Point, fermer le ban…

 

Dernière minute :
« Lorsque le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt »
Une charmante dame énervée faisant partie de l’organisation de la fête de la châtaigne est venue contester le premier point du tract « Les trois coups », distribué semaine 43. Notre calcul serait faux. Pour elle, c’est 2500 kg vendus x 4 cornets vendus par kg x 2 euros le cornet, soit 20 000 euros. Peut-être. Mais notre raisonnement sur le fond est toujours valable : où passe l’argent ? Pourquoi n’avons-nous pas accès, depuis 12 ans aux comptes ? Pourquoi
y a-t-il un black-out complet sur le sujet ? Où est le lézard ? la grosse bougnette ? Pour mémoire, de grosses subventions sont attribuées pour cette fête par le conseil municipal auquel nous ne faisons pas confiance sur ses communications orales. Les citoyen(ne)s/contribuables sont méprisés, roulés dans la farine (et pas que de châtaigne)
Cochons de payeurs, cochons de consommateurs ! Circulez ! Il n’y a rien à voir !
D’où notre indignation. Il faut mettre en place une régie municipale des recettes. En 2014, avec la nouvelle municipalité ? Chiche !

P.B.

« Le temps nourri par la colère n’est pas stérile. La colère féconde, comme l’amour. »
Paul Nizan

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article

commentaires