Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 07:17

  Polémique autour de l'hommage au corbeau

 

CENTRE

L’affaire qui avait empoisonné le petit village de Neuville-aux-Bois (Loiret) refaitsurface. Vingt ans après avoir reçu des appels anonymes malveillants, une famille victime des agissements du corbeau est bien décidée à empêcher la pose d’une plaque de rue au nom de Kléber Malécot, son ancien maire.

___________________________________________________________________________

Toute ressemblance avec une affaire similaire locale ne saurait être que fortuite.

Quoique, quoique…

Quoi qu’il en soit, il est encore un peu tôt pour que le conseil municipal godillot puisse caresser l’espoir de baptiser une rue de Saint-Pons Kléber Mesquida : Kléber Mesquida, maire sur le départ, porteur du feu projet SITA, responsable et coupable de la « rafle policière » du 3 septembre 2009…

Fossoyeur des Hauts Cantons

Vive la sociale !

 

Pierre Blondeau



 

Il y a une quinzaine de jours, la municipalité a souhaité avec ce geste honorer l’élu disparu en 2008. « C’est un bel hommage que de donner le nom de rue à une personne, mais là, nous avons le souvenir d’un homme peu reluisant et nous ne pouvons pas oublier l’affront qu’il nous avait fait. », affirment aujourd’hui les enfants d’une des victimes. Il y a vingt ans, Kléber Malécot, ce sénateur de 83 ans, président du conseil général du Loiret et membre de la Haute Cour de justice, avait été reconnu coupable d’être l’auteur des coups de fil insultants. Il avait été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à trois mois de prison assortis d’un

sursis et 20 000 F d’amende.

A l’époque, la municipalité de Neuville, dont il était maire, avait soutenu le projet d’installation d’une usine de conditionnement d’huile et de détergents. Une association de défense avait contesté le projet en justice et était parvenue à le faire capoter, suscitant la

colère de l’élu.

Aujourd’hui en France du 3 octobre 2012-10-07

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article

commentaires