Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 19:24

On connait la composition de la haute autorité de la primaire socialiste de Béziers. 

Alors finalement ils font croire qu'ils gèrent mais Hub garde la main...c'est à dire ceux qui l'ont mis en orbite !

Bon, alors malgrè les propositions de chaque section (plutôt guignolesques), les composantes de cette haute autorité ont été réduites à la volonté de Solférino :

3 personnes 

Président : Jean Pierre  Mignard

Jean Louis Autain

Josy Jean Bousquet 

 

On reste entre "frangins" les gars ?

 

Bonjour l'influence des groupes affairistes extérieurs.

Mais voyons y un côté positif, les magouilleurs qui prennent les listes éléctorales par ordre alphabétique pour faire des parrainages citoyens vont l'avoir amère ! lol

Pourvu que les règles soient respéctées et que des délais pour l'obtention des 400 parrainages citoyens ne soient pas accordés...encore, à la gueule du client, ou plutôt du candidat.

Les trente parrainages militants ne semblent pas poser de problème aux trois candidats. 

Et si le "pinchou" au téléphérique sortait de cette primaire, ce serait drôle quand même !!

 

Bouillaquette


 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans Les bouillaques de Beziers
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 18:50

Dommages collatéraux à la fermeture du vieux pont de Béziers l'été, une perte sèche de 30% du chiffre d'affaire pour les quelques commerçants de la petite rue qui se situe juste après le pont. 

Face à cette perte, "A tous poils", commerce de proximité dont la clientèle est pour la majorité issue des villages environnants, a mis en place une pétition. 

Pétition pour la réouverture du pont  de 452 signatures d'usagers des commerces. La mairie n'a même pas daigné formuler de réponse. 

Suite aux travaux place de la mairie, une indemnité va être reversée aux commercants qui perdent du chiffre d'affaire. Pourquoi la mairie ne donnerait pas cette indemnité aux commerces à qui elle nuit par des décision unilatérales ? 

Dans la mesure ou la  perte (mesurable et d'ailleurs calculée) est prise en compte pour certains commerces et pas d'autres, cela devient discriminatoire. 

A réfléchir....

Bouillaquette

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans Les bouillaques de Beziers
commenter cet article
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 16:18

Nous revoilà donc pour "bouillaquer" les derniers potins et rumeurs....

Afin de mettre tout le monde d'accord, nous ne sommes toujours pas socialistes ! mais effectivement nos sources vont se puiser dans le milieu militant des partis et plus spécialement du PS qui a bien voulu nous assurer les infos via les quatre sections !!

Et oui, inutile donc de vous "mordre" la queue pour savoir quelle section dit quoi, nous ne publions les infos qu'après vérification auprès de plusieurs sections !

Comme quoi le mécontentement militant était général. 

En tout cas, les militants peuvent remercier Solférino d'avoir pris la primaire en mains. Le climat est devenu plus serein. Le temps de la construction est enfin arrivé, on ne comprend pas pourquoi certains semblent faire la gueule.

Ceux qui pensaient pouvoir remplir les urnes ou prendre les listes électorales par ordre alphabétique pour faire leur parrainages citoyens vont devoir aller au turbin !

Et oui, le terrain ca fait maigrir à ce qu'il paraît. C'est bon pour la santé de marcher.

Alors l'homme au téléphérique y va finalement ! 

Il se murmure qu'il serait poussé par un candidat qui ne sait plus comment se sortir de cette galère...un accord serait passé que ca ne nous étonnerait pas. 

Je me suis promenée en ville et dans les quartiers, mais décidemment pas de Panoramix en vue, je pensais le trouver en pleine cueillette de parrainages mais non, rien de rien...et pourtant, j'ai regardé dans tous les arbres !

Peut être devrions nous lancer un appel citoyen pour le retrouver. Il ne faudrait pas qu'ils nous l'aient embarqué lors de la coupe des platanes, ça se trouve il est en route vers une usine de transformation d'Ikea.

 

Bouillaquette

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans Les bouillaques de Beziers
commenter cet article
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 16:17

Du Front national, le Président de la République "dénonce" un vague racisme. Il dit : Quand on dit qu'on va chasser ceux qui ne sont pas comme nous, ceux qui ne sont pas Français et même peut-être certains Français, c'est d'une extrême gravité.

Les propos présidentiels sont lamentables à tout le moins. Quel est ce nous ? Parce que je suis "Français" (ce dont je me fiche absolument, personnellement), il y a un nous qui me relie, que je le veuille ou non, à la lie beauf et lepéniste gorgée de haine pour les plus pauvres, les plus faibles et les plus précaires ?

Par ce nous, Hollande acte (mais le P"S" a toujours acté l'égoût discursif lepéniste) une sorte de réel Front national. Il y a eux et nous. Eux, les Roms. Eux, les Musulman-e-s. Eux, les Noirs. La liste est allongeable à merci, au gré des remous réactionnaires de l'air du temps.

Si Hollande n'a que cela à dire "contre" le F"N", très franchement, qu'il se taise ! De tels propos ne peuvent que faire écho à la pusillanimité de Hollande au sujet des "étrangers" il y a un peu plus d'un an lorsqu'il se révélait incapable de dire que non, il n'y a pas trop d'étrangers en France.

L'extrême gravité, ce n'est pas tant le FN que le reste de la clique parlementaire. Cela est clairement visible avec les propos, certes abjects, du vieux Le Pen sur les Roms. Propos qui ne sont que la pointe extrême du consensus anti-Roms qui déferle sur notre pays pourri. Le FN, ainsi, ne fait que reprendre et amplifier ce que le consensus parlementaire instille.

Parler de "gens qui ne sont pas comme nous" quand on a fait tout un pataquès pour supprimer le mot "race " de la Constitution en dit long, pardon !, sur la débilité (en fait, non, ces gens sont plutôt des incendiaires) des hiérarques socialistes. C'est un propos à la fois infantile (on croirait que Hollande parle à de très jeunes enfants) et odieux : pourquoi ne sont-ils pas comme "nous" ? Question de couleur(s) ? De religion(s) ? Ah bon ? Il y a une religion et une couleur françaises ?!

C'est qu'à force d'avoir à la fois encouragé le FN (voir billets précédents, notamment sur le rôle néfaste de la Mitterrandie en la matière) puis cédé face au langage criminel de celui-ci, le PS, par la voix de son Président, ne peut plus rien dire d'autre que ce genre d'inepties. Comme en plus, "les gens qui ne sont pas comme nous" ne votent pas (enfin, si, ceux qui sont Français), on ne va quand même pas les défendre face à des lepénistes pleinement intégrés, eux, au système...

Tant que ce genre de propos pourra se tenir, tant que l'idée d'un "problème immigré" (ou, variante : "problème avec l'islam") pourra passer pour une opinion aimable et recevable, alors, le Front qui n'a de national que le nom aura de beaux jours devant lui.

 

***

 

Après tout, ce 14 juillet est particulier : il marque le vingtième anniversaire de la mort de Léo Ferré, disparu, donc, en 1993. 14 juillet, 93 et Ferré renvoient à une certaine France dont le mot ultime pourrait être ce vers d'Aragon chanté par Léo :

Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant

Car c'est sûr, Missak Manouchian, qui n'était pas "comme nous" selon les critères des ours savants de la social-démocratie, était bien plus que cela. Mais cela, cette fraternité internationaliste prolétarienne et patriote, pour la comprendre, il faut être... communiste !

 

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale
commenter cet article
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 17:15

Suite  à la répression dont elles sont victimes,  nous sommes content d'offrir notre blog aux copines le temps qu'elles voudront !

P.B

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale
commenter cet article
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 09:56
Le ciel du Haut Minervois plombé ?

Suite à une décision de justice, Roger Fournier, maire de Boisset, aurait dû procéder à de nouvelles élections : en 2008, un de ses conseillers municipaux était indûment sur les listes électorales (magouille à la façon de Tarbouriech, fripon de Ferrières-Poussarou). Il n’en a rien fait. Il est dans l’illégalité. Est-il sûr que les décisions du conseil municipal, dans ces conditions, soient légales depuis cette décision de justice ? (1) Il n’en a cure.

(1) à noter que le sous-préfet n’a pas fait appliquer le jugement… Autre scandale ?

Mi-juin 2013, le conseil municipal de Boisset donnait son accord à un projet éolien de la société Volkswing. Le « bon » maire Roger Boisset se sent pousser des ailes et, ce faisant, il fait fi des avertissements de ses collègues élus. Il sait qu’il ne touchera que des queues de cerises, qu’il va donner son aval pour le massacre d’un site naturel : les Hauts du hameau Bel Soleil, et
provoquer la zizanie au sein du village. De plus, ces éoliennes se verraient de très loin et mutileraient le paysage du Haut Minervois.
Mais cupidité et sottise obligent : il veut de la thune pour sa municipalité. Mais si une manne financière tombait du ciel, il serait bien incapable de dire ce qu’il en ferait pour la collectivité.

Gestion d’amateur et d’incompétent.

Il prétend aussi, à tort, que les habitants de cette charmante bourgade sont tous d’accord avec son « magnifique » projet. Faux ! Il suffit de discuter avec la population pour s’en convaincre.

Ce projet de 5 mats (avoués !) de 110 à 130 mètres de hauteur pourrait être doublé, car l’espace entre les pieds est de plus de 400 mètres.

Nous, Attac Jaur-Somail, ferons tout pour faire capoter ce projet capitaliste à la con !
Et nous ne serons pas les seuls ! Il serait étonnant que les maires des communes limitrophes,qui ne sont pas favorables à ce type de projet, n’interviennent pas pour ramener leur « camarade » à la raison. Ce n’est pas tout : il faut l’avis de la Communauté de communes Saint-Ponaise sur le sujet. Et si Vialelle, président du Parc Régional, approuve personnellement
ce projet, il n’est pas sûr qu’il soit suivi par ses pairs. Et pour cause : le nombre d’éoliennes dans le Parc Régional est limité à 300 maximum et nous ne sommes pas loin de ce chiffre !

M. Vialelle n’a pas eu tort d’avertir le maire que des trublions vont se pencher sur son cas* : lui-même a bien souffert de l’opposition des associations opposées à la prolifération d’éoliennes sur le Parc Régional.

Les élections municipales se profilent à l’horizon. L’« excellent » Monsieur Fournier qui se dit de gauche (gôche mesquidienne, pour être plus précis), peut compter sur nous pour lui faire de la propagande !... Nous ne manquerons pas de nous occuper de son cas.
Pierre Blondeau

*A n’en pas douter, Hurlevent, déjà averti, se mobilisera contre ce projet.
Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale
commenter cet article
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 09:45
« Lorsque le pouvoir met en danger la vie, la vie devient résistance. » Occupy Gaz
Antifascistes à jamais !
Le fascisme et les fascistes n’appartiennent pas au passé, le péril est toujours là. Dernièrement, ils l’ont encore prouvé… Face à eux, nous devons nous ordonnancer, combattre, faire front (rouge). Leur montrer que nous serons toujours là pour leur barrer la route. Que leurs idées ne valent pas les nôtres, que valeurs égalitaires, fraternelles sont puissantes, supérieures ! Et qu’il n’y a aucun débat possible avec eux… Haut les coeurs ! La réaction ne passera pas !
Pierre Blondeau

Le saviez vous ?
1 Il court, il court le furet du bois de Prémian !

Lors de la cérémonie du 70ème anniversaire du premier discours de Jean Moulin (juin 1943), Hubert, le bon maire, a excusé Kléber Mesquida et Jean Arcas, absents. Ils étaient en réunion avec le préfet pour définir les contours des prochains cantons. En clair, ils défendaient leur gamelle de conseillers généraux au lieu de célébrer le héros de la France résistante. Cela ne nous étonne nullement, mais il est bon de se répéter parfois…

2 Additif à l’article n° 3, « Sombres cogitations » (la Commune n° 233)
D’aucuns sont venus plaider (sur ordre ?) la cause des gendarmes bisous/bisous. Cela se ferait couramment.
Le salut martial n’étant plus de mise. Ni la coiffure d’ailleurs, jetée aux orties. Les gendarmes doivent être près (tout près ?) de la population. Peut-être, mais pourquoi alors nos trois jeunes et fringantes camarades n’ont-elles pas eu droit au même « régime de faveur » que la vénérable Marguerite ? Donc
cela n’est plus qu’une reconnaissance entre gens du même monde… celui qui rejette* le peuple souverain qui ose s’exprimer. P.B.

* doux euphémisme

3 Brèves de combat (Le monde libertaire n° 1710)

En France, les flics peuvent tuer en toute impunité !
Un scandale : le parquet de Rennes a requis un non-lieu pour les policiers qui avaient poursuivi deux adolescents en 2005 à Clichy sous Bois avant que ces derniers ne meurent électrocutés dans le transformateur EDF où ils s’étaient réfugiés. Peut-être que les flics étaient coupables, mais pas responsables ?

4 Les frères pétards hésitent à partir en campagne.

Notre Jacquot, néanmoins adjoint à la mairie, déclame urbi et orbi qu’il ne veut plus rempiler l’an prochain aux municipales. Le ressort est cassé, il a trop donné… le pôvre. Il faudra le remotiver. Mais Jacquot, pense à ton aîné qui a besoin de toi ! Que va-t-il devenir si tu n’es plus aux commandes ? Allons
! un peu d’abnégation ! A chacun sa croix ou son boulet (c’est selon sa dialectique). Il faut sauver Marco…
5 Kléber Mesquida a encore sévi !
La cabine téléphonique de la place du Foiralet a été définitivement enlevée. Le trio endiablé du POI local n’aura plus de lieu de réunion. Misère, misère…

6 Vinci, multinationale tentaculaire et mercantile.

Le jeudi 5 juin, le sénat votait à l’unanimité la dépénalisation des P.V. de stationnement. Cette dépénalisation ouvre un boulevard aux géants du B.T.P. qui pourront désormais mettre en concession des centaines de milliers de places de stationnement payant en voirie. Jusqu’ici, pour dresser un P.V., il fallait être un agent assermenté. La dépénalisation lève cette barrière et permet aux entreprises privées de le faire. L’opération vise évidemment la masse financière des amendes : 200 millions aux derniers pointages en 2005. Depuis, avec le passage du P.V. à 17 €, le P.V. électronique et la fin de « l’amnistie présidentielle », nous estimons ce montant entre 400 et 600 millions d’euros auxquels il convient d’ajouter une somme équivalente pour les collectes d’horodateurs (d’après unarticle de Marianne du 15 juin 2013).
Triste jour pour les citoyens. Nicolas n’avait pas eu le temps de le faire, François l’a fait.
François, mais si, c’est celui qui prétendait que son ennemi, c’était la finance et qui se dit encore de gôche. Une seule satisfaction : pour Notre Dame des Landes, Vinci et ses valets du gouvernement
l’ont dans le bas du dos charnu…
P.B.

7 Pô, Pô, Pô… purée de nous autres, quels coulos !

Maintenant à Saint-Pons, on fête même en grandes pompes l’appel du général De Gaulle, le 18 juin. Mesquida doit se retourner dans sa nostalgie morbide de l’Algérie Française… Quant à Dent-Jean, souffre-t-il encore de caries ?

8 Boulangerie de Riols

Tractations tailhardesques, le conseil municipal se rebiffe (enfin , un tout petit peu, faut pas exagérer non plus) et Robert doit revoir sa copie. A suivre…

9 Boisset (pour mémoire, dans la Communauté de communes du pays saint-ponais).

Un projet éolien à la con pour l’environnement est dans les tuyaux. Et ce sans que la population ait été informée. Dans les prochaines semaines, nous allons fréquenter beaucoup plus souvent
ce joli village dont les élus sont prêts à vendre nostre païs pour une poignée de figues… Cupides et obtus…

« Ecoutez raisonner nos politiques : ils n’ont en vue que la défense et l’avantage des peuples. Voyez les agir : ils ne travaillent qu’à leur oppression.»
Jean-Jacques Rousseau
Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale
commenter cet article
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 13:00
« La révolution sera la floraison de l’humanité comme l’amour est la floraison du coeur. »
Louise Michel
Le grand soir restera-t-il une chimère ?
texte LOCommuniqué de Luttes Ouvrières, mai 2013
Le saviez vous ?

1 Enfin un peu d’air pur !
Communiqué du groupe des journaux du Midi à 1392 correspondant(e)s Avril 2013 « Nous sommes à un an des élections municipales et, vous le savez, une règle en la matière existe… Vous êtes actuellement correspondant : vous ne pouvez pas vous présenter sur une liste.
Ou si vous vous présentez, vous vous devez stopper la correspondance. Il vous faut donc choisir entre le journal et la mairie.
Vous êtes actuellement correspondant et élu : vous devez laisser la correspondance si vous vous représentez. »
Fermez le ban pour les Margueritte , Marie et autre Pierre-René…
Avec nos modestes moyens, mais avec fougue, nous veillerons à ce que ces consignes soient respectées sur le Piémont Héraultais…

2 Si je suis élu, je serai le président de la fin des privilèges !
a) Fichage : un patron en mal de trésorerie ou victime d’un mauvais payeur, et obligé de déposer le bilan, ne sera plus fiché par la banque de France et donc stigmatisé auprès des banquiers, a annoncé le gouvernement.

Qui veut la fin veut les moyens !
… Si on parle de révolution en pensant que la gauche* peut donner gentiment le pouvoir parce qu’on est plus nombreux, donc ils vont laisser des trucs, ça, c’est des conneries ! Il n’y aura pas de révolution non violente. Il n’y aura pas de révolution sans arracher à chaque saloperie de pouvoir son pouvoir. C’est un opportunisme. Raconter une telle histoire, qu’on ne doit pas se préparer en pensant qu’effectivement ça va se passer, c’est un opportunisme.
C’est de l’inconséquence. Et je pense aux deux problèmes techniques : l’expérimentation (il faut faire des actions préalables qui préparent le terrain) et, au niveau technique, avoir les moyens de réaliser des actions (et même au niveau mental, se mettre dans la tête qu’un jour il faudra risquer sa peau pour monter à l’assaut du pouvoir)…
*et/ou de la réaction
Extrait d’un texte de Jean-Marc Rouillan dans « Le combat Syndicaliste de mai» 2013

Un ouvrier, ou un paysan, qui subit les mêmes ennuis, lui, sera fiché sans que cela ne dérange personne.
Les banquiers pourront sans vergogne le stigmatiser et l’humilier. Et ça se dit de gauche !
Gôche enfoirée, plutôt…

b) du même tonneau : la retraite des sénateurs est irrécouvrable !
Quant au simple quidam, s’il a une dette, sa retraite est saisie, sans aucun scrupule, de la part des nervis du capital.

c) toujours plus fort : Dimanche 28 avril, François Hollande fait des risettes au patronat, renie sa parole, et fait amende honorable auprès des pigeons (mouvement des patrons réactionnaires et cupides de l’automne 2012), en leur faisant des concessions financières importantes.
Qui s’est fait pigeonner par les socialos sinon le prolétariat ?
« La finance est mon adversaire ! », qu’il disait, le capitaine de pédalo…

3 Sombres cogitations

Le propre de l’espèce humaine est de ne pas se voir vieillir, mais dans certaines circonstances, un fait vous rappelle que vous n’êtes plus un perdreau de l’année, que vous n’êtes plus dans le coup.. (papa).
Dernièrement, lors d’une manifestation* à Fraïsse sur Agout, j’ai été témoin d’un acte que je considère comme irréalisable. Lorsque les 6 gendarmes sont arrivés à la salle des fêtes pour rejeter les vauriens (dont j’ai eu l’honneur de faire partie), qui osaient discuter du bien-fondé de l’éolien industriel, avant toute chose et en rang d’oignons, ils ont fait la bise à la délatrice mairesse, l’amène Marguerite Mathieu. De mon temps (comme disent les vieux cons), tout au début des années 1970, un militaire en tenue ne pouvait même pas tenir le bras de son épouse, ni pousser le landau de son gamin. Il marchait à une vingtaine de centimètres d’elle, droit et fier, le regard fixé sur la ligne bleue des Vosges ! Faire la bise aurait été impensable, aurait été considéré comme une faute de goût, une atteinte aux bonnes moeurs, de surcroît à un(e) élu(e). Là, on aurait craint, et à juste titre, d’être taxé de collusion. Mais depuis 40 ans, la morale, l’éthique, le règlement militaire se sont considérablement relâchés. Je fus, le jour de la dite manif, a priori, le seul à être choqué. Les jeunes militaires d’aujourd’hui ont-ils moins de principes que leurs anciens ? Certainement pas. Nous ne sommes plus du même monde, tout simplement, et c’est toujours cruel de s’en rendre compte.
Pierre Blondeau

*Manif du 17 mai 2013 : Energies Nouvelles et ses nervis, Francis Cros, les maires de la Communauté de communes et quelques valets, osaient faire l’inauguration du parc éolien qui a détruit le Col de Fontfroide, feu balcon du Piémont héraultais ?
Nous nous sommes fait plaisir, à une vingtaine, de les marquer à la culotte et de foutre en l’air leur bamboula. Fiesta raquée par l’exécrable Energies Nouvelles. Là aussi, de mon temps, les élus n’auraient pas osé au moins aussi publiquement. Car cela fleure la magouille à plein pif et est, moralement, indéfendable… Vive le mandat impératif !

4 Riols et ses canards
« Les Gayraud dehors ! » Une petite main, mais anonyme, avait peint cette inscription sur le mur de l’ancienne usine Tailhades. Comme la peinture ne portait pas, le crépi fut arraché. Mais il reste le mot « dehors » qui peut se conjuguer avec Robert, ou le VIP de multinationales, ou encore avec le rejeton de Kléber…

5 Libre échange UE-USA : le Parti de Gauche veut un référendum

Lors de la réunion de son dernier conseil national, le P.S. a exigé « un référendum sur le projet de grand marché transatlantique instaurant un libre échange entre l’Union européenne net le Etats-Unis ».
Pour le Parti de Gauche, ce serait « le renoncement officiel et définitif à une Europe indépendante de l’impérialisme américain. » US, go home !
« Peuple de France, le tribunal, c’est toi ! » Danton
Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 13:27

lien facebook Argentine

 

Georges1

✭ Suite au succès de la manifestation qui s'est déroulée à Beyrouth le 28 mai 2013 pour exiger la libération de Georges Ibrahim Abdallah, une délégation libanaise de la Campagne internationale s'est rendue début juin à Genève. Une plainte a été déposée à l'encontre de la France auprès du Groupe de travail sur la détention arbitraire du Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies.

georges2

lien facebook Liban

Compte-rendu de la Campagne : en arabe et en français

Un réponse du gouvernement français est attendue au minimum dans les deux mois qui suivent.

Pour plus de renseignements sur le fonctionnement du Haut-Commissariat des Nations Unies, lire ici les liens insérés dans le résumé de deux articles de presse arabe parus le 8 juin et aimablement traduits par une camarade. 

✭ Au Maroc, un message de solidarité du Comité Famille et Amis de Georges Ibrahim Abdallah a été adressé aux organisateurs de la semaine consacrée aux prisonniers politiques. Ici en arabe.

georges3


lien facebook Maroc

✭ Lors du 4e congrès de l'Association France Palestine Solidarité, qui s'est tenu à Saint-Denis les 1 et 2 juin 2013, une résolution a été prise concernant Georges Ibrahim Abdallah.

Extrait :

"...par ailleurs, l'AFPS et ses groupes locaux poursuivront leurs actions pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah. Nous dénonçons avec la plus grande fermeté ce scandale d'État qu'est le refus du gouvernement français de libérer Georges Ibrahim Abdallah  et de lui permettre de regagner le Liban où il est attendu. Aujourd'hui, Georges Ibrahim Abdallah est un prisonnier politique d'Israël et des États-unis délocalisé en France."

 

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale
commenter cet article
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 11:33

Nous le voudrions que nous ne pourrions pas vous donner toute l'actualité catastrophique de ces dernières semaines. 

 

En Espagne, les centres d'appels relocalisent car le recul social est tel que l'Espagne est devenue la plate-forme bas coûts de l'Europe. Plus la peine d'aller au Bangladesh.... 

L'art de se payer des travailleurs de qualité avec une forte productivité à très bas coûts  pour les fonds de pensions et les actionnaires qui se goinfrent de la misère des peuples.

Et le plus révoltant, ce sont les annonces faites par les gouvernements concernant leur "victoire" sur la crise et l'inversion de la courbe du chômage ! Tu m'étonnes, à ce prix et pour cette qualité de travailleurs avec les garanties de licenciements données ainsi que les baisses de charges sociales pour les entreprises, c'était inespéré  !! 

Travailleurs, nous nous devons de leur en donner pour leur argent en refusant d'innover, d'améliorer les systèmes de production existants et en baissant notre productivité horaire !

Une autre mauvaise nouvelle, l'élection à l'assemblée de Meyer Habib avec le soutien de Benjamin  Netanyaou qui voit la nécessité de faire obstacle à la campagne BDS et de poster des pions dans tous les gouvernements européens. Objectif un seul état, Israël et éventuellement des camps de gazage dans le néguev...

Saloperie d'israël qui va avoir une ordure du CRIF pour appuyer sa politique en Europe. Cela ne va pas aider à la libération de Georges Ibrahim Abdallah. Espérons que des soutiens viennent du Liban. 

Le dossier retraite est une belle escroquerie  et c'est encore le privé qui va se gaver sur notre dos avec une complémentaire obligatoire qui ne nous donnera jamais un radis  puisque nos générations ne toucheront jamais la retraite !

Les plans de "compétitivité"  se multiplient, michelin vient encore d'annoncer 700 licenciements....ils investissent dans des machines et de la recherche avec notre fric, sans payer d'impôts et de charges, elle n'est pas belle la vie !

Vals : l'homme qui met la France à feu et à sang ! il y a combien d'années que l'on n'avait pas entendu le FLNC dire qu'il allait reprendre les armes ? Vals toujours dans l'insulte, la provocation, fort de ses troupes au sol et des moyens toujours plus conséquents qu'il se donne pour réprimer les masses il provoque les Basques, les humilie et les insulte. Je ne parle pas des roumains qu'il stigmatise etc...ce type est pire qu'Hortefeux et Guéant réunis. Il fait monter la pression populaire dans chaque communauté. Il n'entend rien que son ego qui le place premier ministre. Cette trahison "Vals" il ne faudra pas l'oublier quand on fera payer le mou vicelard dans les urnes.

La télé grecque qui s'arrête, premier pas pour donner le tempo en Europe. comme des minables on est dans l'acceptation de la fin de tous nos services publics. 

Sans compter le nouveau plan de libre-échange avec les USA qui se fait dans la plus grande indifférence. Attention, n'oublions pas que cet accord comprend les services (enseignement, recherche, admin, santé etc....). On comprend pourquoi tous les groupuscules d'extrême gauche faisaient sauter les sièges des médias. On ne peut pas dire qu'ils relaient convenablement l'information ces ordures à la solde du capitalisme.

J'arrete aujourd'hui sur les mauvaises nouvelles car c'est désolant, et vraiment à part les armes nous n'avons plus de choix sinon celui de crever.

L'abstention bat des reccord car on est incapable de proposer une alternative à gauche, on est dans la gesticulation et la caricature. Mais ce n'est pas ça la gauche de la gauche ! 

On sait aussi qu'on a besoin de commerçants, d'entreprises, de protection des biens et des personnes. On est aussi capable d'en parler. Ne laissons pas les syndicats nous caricaturer et nous faire passer pour des demeurés.  A force de défendre des comportements indéfendables, qu'ils soient au travail ou en société, on passe pour des irresponsables. Chose que beaucoup de militants ne sont pas.

Mais personne ne voit que c'était le but de la manoeuvre ?

Quand nous pourrons nous affranchir de ces branleurs et ces connos de syndicalistes qui pense qu'a rien branler et prendre du pognon et des décharges horaires on pourra gagner des éléctions pour une vraie politique de gauche !

 

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale
commenter cet article