Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 07:23

Manifestation monstre pour Herrira

Ils étaient 65 000 manifestants dans les rues de Bilbo samedi selon le quotidien Gara, des dizaines de milliers selon l’Agence France-Presse, des milliers pour la majorité des éditions numériques de la presse espagnole ce week-end. Des chiffres d’autant plus impressionnants que l’appel à la manifestation de samedi n’avait été lancé que le mardi précédent. La manifestation visait à dénoncer l’opération menée contre Herrira et l’interdiction de fait de ce mouvement. Mais en défilant également pour la défense des droits des prisonniers basques, la foule a voulu montrer que même sans Herrira cette revendication continuerait d’être portée.

Depuis le Pays Basque Nord, deux bus avaient été organisés. “Un de Basse-Navarre et un autre du Labourd qui étaient pleins tous deux et avec des gens de toutes générations”, indique Émilie Martin de Herrira, qui souligne la rapidité avec laquelle ces bus ont été organisés et remplis. “Il y a aussi beaucoup de gens qui se sont rendus à Bilbo par leurs propres moyens”, explique la jeune femme.

Rejet de l’opération

Selon le site Naiz, les participants dépassaient largement le cadre des rangs de la seule gauche abertzale. Pourtant, au niveau des partis politiques, seuls ceux de gauche et abertzale avaient appelé à la manifestation. Mais celle-ci était également soutenue par de nombreux mouvements sociaux et syndicaux dont le syndicat CCOO (équivalent espagnol de la CGT française), peu habitué de ce genre de manifestation.

Au-delà de la manifestation, l’opération Herrira a suscité d’autres réactions plus ou moins négatives au Pays Basque : communiqué commun du PNV et d’EH Bildu, résolution du conseil municipal de Donostia avec les voix du PNV, des socialistes et de Bildu, etc. De nombreuses personnalités du Parti socialiste d’Euskadi (PSE) se sont aussi interrogées sur le bien-fondé de l’action judiciaire, parmi lesquelles Eduardo Madina, étoile montante du parti et qui est handicapé à la suite d’un attentat d’ETA. “Interrogations” aussi pour le parlementaire Txarli Prieto qui a réclamé à la justice des explications sur “les motifs et les objectifs” recherchés.

Parmi les manifestants, les 18 personnes arrêtées lundi qui ont toutes été libérées mais restent sous contrôle judiciaire. Le mouvement reste, lui, suspendu pour deux ans, ce qui équivaut à une interdiction de facto. Une suspension qui risque d’avoir des répercussions pour la branche de Herrira au Pays Basque Nord. D’autant que le nom d’Émilie Martin, militante de Herrira de ce côté-ci de la Bidassoa, apparaîtrait dans le dossier (voir Le JPB de samedi).

Celle-ci n’avait hier pas d’informations sur les conséquences que pourrait avoir l’action de la justice espagnole sur le mouvement au Pays Basque Nord. Ainsi, le juge espagnol Eloy Velasco a décrété la fermeture de pas moins de 32 profils sur Twitter, 125 profils sur Facebook et 38 pages Web. “Nous ne savons pas encore si des profils ou des sites du Pays Basque Nord sont concernés. Ce qui est sûr, c’est que Herrira est un mouvement national qui n’a qu’un site Web. Si celui-ci est fermé, nous serons donc aussi touchés.” Hier en fin d’après-midi, le site en question (herrira.org) fonctionnait toujours. Seul le site de vente herriradenda.net était déjà fermé.

Le mouvement devrait se réunir aujourd’hui avec des organisations politiques et sociales du Pays Basque Nord pour discuter de la réponse à donner localement à cette opération.

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 16:07

Si la primaire de Béziers est "si calme", les liquidateurs sont entrés en action sur Montpellier. 

Petit rappel des derniers événements :

Ce mercredi 2 octobre avait lieu le premier débat entre candidats. 

 Coup de théâtre, Hub exclu un candidat dérangeant (Azedine Douair), sous des prétextes fallacieux sans passer par la commission des conflits qui s'exprime sur le sujet via ses deux membres aussitôt demis de leur fonction  par Hub (Abdi El Kandoussi, président de la commission des conflits de la fédération socialiste de l'Hérault et Judith Capelier, porte-parole de la fédération socialiste de l'Hérault).

André Vézinhet ayant annoncé son soutien au candidat Michäel Delafosse, on apprend jeudi via les réseaux sociaux que Mesquida et "patte folle" de St Chinian soutiennent Jean-Pierre Moure !

Y a le feu au conseil général de l'Hérault !

Cet engouement soudain pour l'actualité Montpelliéraine de la part de Kléber Mesquida aurait-il pour but de marquer sa différence avec son boss  en vue de le pousser dehors du CG ??

Le sanglier des hauts cantons aurait tort de penser qu'il va enterrer l'ancêtre des mandats aussi vite. Il a de la ressource le bougre et cette guéguerre va nous enthousiasmer.

 

dupla-ricard1

Les principaux intéressés se reconnaîtront... samedi 9 avril 2009 cafétéria petit casino Béziers

 

Bouillaquette

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans Les bouillaques de Beziers
commenter cet article
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 06:52

Et voilà que JMD se sert encore une fois de son journal la pravda pour déblatérer sur notre compte et se faire passer pour une victime...

Qui peut y croire ?

En tout cas pas nous.

Nous n'avons rien en commun avec l'UMP et penser que l'on peut entrer en connivence avec eux pour monter une cabale contre lui c'est lui  donner  trop d'importance.

Il est temps d'assumer ses choix : dis moi qui tu fréquentes...

On ne le répétera pas assez visiblement, le chevelu doit avoir les esgourdes bouchées : nous ne sommes pas socialistes.

Rien de commun avec un parti qui a renié tous ses engagements et qui va prendre une raclée au municipales. 

D'ailleurs le comportement de l'exécutif au pays basque et vis à vis de Georges Ibrahim Abddallah appelle au boycott lors des municipales et de tout scrutin à venir.

La déception qui règne après l'accord passé par Christiane Taubira et cette ordure espagnole nous rappelle une triste époque et montre bien la volonté des socialistes de poursuivre une politique répressive en temps de paix. 

La dictature continue : UMPS montre son vrai visage.

 

Bouillaquette

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans Les bouillaques de Beziers
commenter cet article
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 10:27

C'est à la mode, chaque jour nous apporte son lot d'aigris du mandat, d'invisibles et d'incompétents politiques.

 

Aujourd'hui c'est Nicole Lescure qui dans un commentaire sur un blog socialiste parle de travailler avec tous meme s'ils n'ont pas la meme "idéologie". Ceux qui combattent le FN seraient le terreau de la  haine.

 

Cette dame, apres son adhésion à la liste FN du facho ( pas si local que ça), se fait  l'avocate du diable en essayant de banaliser  les idées du FN  " ne soyons pas dans le déni". 

Il est vrai qu'en tant que porte drapeau de l'UDI elle a annoncé son adhésion aux valeurs de la liste FN représentée par Menard.

 

"Je me retrouve dans la démarche, les objectifs et les valeurs de la liste menée par robert menard "

 

Dire que le Modem veut effectuer un rapprochement avec l'UDI  lui meme rapproché du FN.  Les politiques sont tombés bien bas.

 

Le FN c'est la lie de l'humanité,  les valeurs qu'il véhicule sont celles de l'idéologie fasciste de la droite révolutionnaire.

 

A Béziers deux socialistes ont effectué des rapprochement avec le FN et à grand renfort de presse en plus. Nous vous assurons à ce jour qu'une pétition des militants circule au niveau régional pour demander à Paris des explications et des mesures fortes contre ces deux "sans noms". 

 

Le FN dont Menard fait parti ne mérite aucune considération et aucun respect. Respecter ces hommes  c'est  rendre acceptables ces valeurs. Que ceux qui le ralie le fasse au nom du FN et ne se cache pas derrière un pseudo parcours à gauche de la tête de liste. Il n'a jamais été que  du coté du plus offrant et nous vous invitons à la cimade pour vous faire une idée du personnage bien connu de tous.

 

C'est sur fond de crise qu'un certain Hitler a fait son lit, nous ne pouvons tolérer que cela recommence par l'adhésion de certains aux theories fascistes.

 

Pour rappel, quelques valeurs du FN que vous trouvez si respectables  :

 

-  le libéralisme économique, le localisme et le corporatisme

- l'affirmation nationaliste et identitaire

- le rejet des idées libérales dans la société, de l'ordre existant en se référant à un ordre ancien ou moral...

 

Derrière ces quelques phrases ce sont la fin de l'IVG, le retour à la peine de mort, la chasse à l'étranger (ratonnade sur Béziers), la xénophobie dans toute sa splendeur.

 

Peut être madame vous trouverons-nous à la Devéze pour l'innauguration de sa première ratonnade ?

Son premier camp de rétention pour immigrés ?

 

Dans tous les cas, nombreux sont ceux qui vous y attendrons !

 

Honte à l'UDI et aux écologistes de se vautrer ainsi dans la fange du fascisme.

 

Bouillaquette

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans Les bouillaques de Beziers
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 13:24

Entre échanges d'amabilités, amitié, échanges d'idées sur lesquelles ils se retrouvent, plusieurs candidats socialistes biterrois (Jean Michel Duplaa et Pierre Calamand) tout comme Robert Menard (représentant du FN sur Béziers) n'arrêtent pas de s'auto congratuler sur leur intelligence qui va les amener naturellement à travailler ensemble...

Solférino ne bronche pas, aucun commentaire, tout va bien sur Béziers. 

Cette nouvelle proximité des socialistes avec le FN ne semble déranger personne, les journalistes ne s'en émeuvent pas sauf le représentant de l'AFP et les journaux qui ont repris les déclarations de Pierre Calamand.

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20130921.AFP6092/beziers-des-primaires-citoyennes-pour-creer-une-dynamique-a-gauche.html

A croire que la xénophobie et le racisme ont pris possession de la presse. Tout le monde semble penser que sans stigmatisation et racisme pas de campagne réussie. En somme,  que le PS se trouve des point communs avec le FN devient une banalité toute naturelle. 

En ce qui concerne Pierre Calamand, il a tout dit sur sa proximité, ses amis communs et le travail pouvant être entrepris avec le FN de Ménard (qui d'ailleurs n'est autre que le FN de Marine)

Pour Jean Michel Duplaa, la proximité est plus fine. Encensé par son ami Robert, suffisamment malin pour éviter trop de déclarations, les accords en dessous et les tractations semblent pourtant aller bon train. 

En effet, on peut se demander :

- pourquoi Hub, contrairement à ses déclarations, n'a effectué aucune publicité sur cette primaire ?

- quel intérêt JM Duplaa pourrait-il avoir à se rapproher du FN ?

 

Pour répondre à la première question : Jean Michel Duplaa a tout intêrêt à ce que le vote de la primaire reste un vote de réseau s'il veut avoir une chance de la gagner. Hub en bon soldat ne fera donc aucune pub afin d'éviter l'afflux de votants extérieurs  "au réseau". 

En ce qui concerne la seconde : il l'a bien assez dit, il ne gagnera pas les élections municipales. D'ailleurs, son programme pour le centre ville lors du premier débat le montre bien. Aucune préparation, aucune idée si ce n'est la reprise de quelques propositions de 2008. On ne peut pas dire qu'il attaque cette campagne pour gagner la mairie. 

Alors pourquoi se rapprochement ? Et bien, le conseiller général qu'il est se dit bien qu'à la prochaine élection il risque fort de passer à la trappe. Ce n'est pas Elie Aboud qui se montrera conciliant avec lui !

Donc, sa seule planche de salut pour avoir une chance de conserver son poste de conseiller général est un accord avec le FN. Municipales contre CG.

FN, fascisme...tout ça ce ne sont que des mots, ce qui compte c'est le POSTE et le POGNON et tant pis si on fait des alliances contre nature. Finalement, y a que le résultat qui compte.

Vive "l'éthique" !

Une remarque quand même, le seul des vieux de la vieille qui refuse de serrer la main au capo, c'est M Toulza !

Rendons lui au moins ce mérite même si on ne comprend pas pourquoi ce soutien inconditionnel à quelqu'un qui ne le lui rendra pas.

 

Bouillaquette

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans Les bouillaques de Beziers
commenter cet article
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 19:29

D1

 

D2

D3

D4

 

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 20:05

Service de l’eau

Avis d’information

 

 

Objet : Station de pompage de l’eau de la ville de Saint-Pons (cf. les Communes n° 237 et 238)

Fin août 2013, Kléber Mesquida, l’idole des jeunes, a envoyé à la Cigale copie du courrier que Christian Auzias, maire déprimé, avait dépêché le 11 juillet à Alain Baret.

      Sur l’acte de propriété de celui-ci, aucune servitude n’apparaît. Sur le cadastre, c’est le flou total. La loi du trentenaire évoquée ne peut s’appliquer, car Alain Baret a déclenché la procédure bien avant la date fatidique et ce, suite à un refus de permis de construire. La protection du captage a été demandée par la mairie pendant plusieurs années après l’achat du terrain et le bornage judicaire s’est achevé en 2006 (la justice ayant déjà donné raison au boucher). A ce jour, la mairie, locataire, n’a jamais fourni l’attestation d’assurance prévue par la loi.

 

                  Dans le courrier du pauvre Auzias apparaît un accord avec l’ancien propriétaire. Ne serait ce pas plutôt l’autorisation d’un permis de construire ? L’ancien propriétaire, Cremades, avait acheté le terrain avec un certificat d’urbanisme pour construire une maison et vendre quelques parcelles. Pour des raisons diverses, il n’a pu le faire. Puis  Alain Baret a demandé au lotisseur d’Hérépian B2D de concevoir un projet immobilier. La mairie de Saint-Pons, écervelée, a d’abord donné un avis favorable, puis, apprenant à qui allait profiter le projet, elle a fait machine arrière : Niet de chez niet ! Délit de faciès…

 

            Maintenant, parlons trivialement de gros sous.

      La parcelle AC97, que loue de fait la mairie, mesure à la louche 2000 m2(sur les 7000 que fait tout le terrain). A. Baret demande, avec les arriérés, 370 000 € environ (cf. le calcul démoralisé de l’avis d’information du malheureux Auzias placardé urbi et orbi…). A savoir que, divisé par 2000 m2 cela fait 185 € le m2 (pour 10 ans).

 

            Ses permis de construire lui ayant été refusés, A. Baret pourrait demander des dommages et intérêts. Par exemple, comme tout le terrain fait 7000 m2, à raison de 185  le m2, cela ferait 1 295 000 € ! Calcul infernal et hypothèse monstrueuse que même cet infortuné d’Auzias n’a pas osé envisager. A sa place, je n’en dormirais pas de la nuit… Il faudra quand même remercier Mesquida de nous avoir mis dans un tel merdier, par incompétence et égotisme.

 

            Alors, nous demandons à chacun de planquer la présente « Commune », de demander aux enfants de se taire au passage du boucher et d’enterrer une patte de poulet dans son jardin pour conjurer le sort : il ne faudrait pas que ce calcul lui donne des idées, car c’est encore nous, les contribuables qui allons trinquer * et non les irresponsables et coupables de la mairie.

*(de surcroît, cette eau n’est guère bonne)

 

 

 Pierre Blondeau

 

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale
commenter cet article
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 16:30

Derniers potins  de cette primaire qui va devenir un collector. 

Pour Hub, "tout va bien", R.A.S....la "platitude" comme il l'aime quoi.

et Jean Michel Duplaa s'en va dire à son "ami" Robert  qu'il va perdre  et que tout socialiste perdra la mairie ! ( lire le dernier numéro de valeurs actuelles ou le blog de Robert Menard). 

« Je suis sûr de perdre et aucun socialiste ne peut gagner cette élection »

On aimerait lui répondre que de toute façon, personne ne sera jamais derrière lui s'il gagne la primaire et que ses efforts désespérés pour que cela reste "un vote de réseau" ni changeront rien.

S'il venait à gagner cette primaire il aurait du mal à faire 10% au premier tour!

Objectif affiché : 9,8%, l'humiliation doit être entière....

Cette manie des socialistes de parler pour les autres et d'anticiper leurs résultats. D'autant que lui, il aurait pu anticiper les siens aux dernières municipales. Comme expert politique il se pose là.

Nous avons appris officiellement que la section 1 du PS s'est ralliée à Jean Michel Duplaa et si on se promène au grè de la ville on a des chances de tomber sur les militants de l'ancienne section 1 en train de distribuer des tracts pour lui.

Au moins, cette fois, ils ont officialisé leur position, c'est déjà ça. Il y a fort à parier qu'à la fin de cette primaire les tensions seront ravivées. Surtout que ceux qui pensaient être réintégrés plus tôt ne le seront pas !!

Encore de pauvres enfants qui ont marché au discours sirupeux d'un  certain candidat. Désillusion.

Le PS pourrait-il nous surprendre en réintégrant plus tôt tout le monde y compris  Falorni et Robert Navaro ?

Nous en doutons un peu quand même.

Enfin, nous étions à ce premier débat au Minautore :

Evidemment, Johannin nous fait toujours marrer, mais là il devient vraiment dangereux pour le candidat qui va sortir de la primaire. Il faudra le mettre en fin de liste et même avec ça, je ne suis pas sure que sa seule présence ne fasse pas perdre 5000 voix.

Petit tour des perles des candidats :

Johannin

Pour celui qui twitte "pas de catalogue de je ferai..", c'est celui qui a fait les propositions les plus coûteuses.

- Téléphérique me revoilà, 10 millions d'euros sans compter les portes peintes par de grands artistes !

- Multiplication de la police municipale sans donner de chiffre précis mais en la mettant à cheval !! ça a un coût l'entretien des chevaux, le nettoyage de la merde et l'apprentissage de la monte aussi....

- Le clou : aprés le bled "aux trois haricots et un bout de saucisse" vive Béziers et sa chichoumée !! le tout aux halles avec sa conserverie.

- Toujours plus fort : " je compte sur les chasseurs pour venir  y transformer leur produits" !

En direct des allées Paul Riquet   : tir et transformation des ortolans, des bécasses  etc...

Panoramix n'aura plus qu'à rajouter ses herbes et par içi la soupette !

Aurait-il oublié qu'il est chez EELV maintenant, le Modem c'est fini....nostalgie

 

JM Duplaa :

Le vide, enfumage et aucune proposition concrète sur le centre ville...pipeau et fumette comme d'hab.

 

Pierre Calamand :

Incohérence avec son Orb navigable et petit bras toujours centré sur son métier et la petite enfance. 

 

Karine Chevalier :

 

Audacieuse avec son plan 19ème pour relancer le centre ville en réhabilitant le patrimoine et le coeur historique.

La seule écolo qui propose une circulation douce en centre. Paradoxal non ?

Pas mal vue l'agence immobilière qui se rétribue, mécanisme existant déjà en région et qui fonctionne.


 

Globalement un débat terne et une salle remplie qui sera restée sur sa fin. Une modération des questions venant de la salle qui enlève tout dialogue et pas sur que les questions posées par les spectateurs aient trouvées réponse. Pas les nôtres en tout cas.

 

Bouillaquette

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans Les bouillaques de Beziers
commenter cet article
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 16:21

Mobilisation générale contre l’austérité !

Tous en retraite !

(mais surtout le gouvernement…)

 

La réforme des retraites s’inscrit dans une politique générale de destruction des acquis sociaux pour aligner les salariés européens sur les salariés chinois. Il faut stopper la descente aux enfers et combattre pour une issue communiste à la mondialisation capitaliste… Nous appelons à la résistance non seulement pour stopper la casse ici et tout de suite,mais aussi pour dessiner le projet d’une autre société et construire le rapport de force nécessaire à faire tomber l’exploitation capitaliste qui dévaste la planète et ses habitants. C’est dans nos luttes d’aujourd’hui que nous construisons le communisme de demain. C’est aussi pour cela que nous militerons, non seulement pour des objectifs radicaux, mais aussi pour la plus grande créativité et la gestion des mobilisations.

Jean-Yves Lesage (A.L. 93)

Et il est indispensable que les courants anticapitalistes se fédèrent sur des bases communes larges et ouvertes ! La lutte des classes en est le ciment…  P.B.

 

Le saviez vous ?

 

1

 Le monde libertaire n° 1704

2 Mauvaise pratique

Un professionnel de la santé, Saint-Ponais, ayant donné rendez-vous à un patient, embrouille celui-ci (un prolétaire) et lui fait croire qu’il s’est trompé et que son entrevue est décalée. Et ceci pour faire passer un bourgeois à sa place. Mais comme disait Mère-Grand, ‘les paroles s’envolent, mais les écrits restent… »

3 Olargues

Pierre René Teillaud* maudit (encore plus) attac Jaur-Somail depuis que cette association a diffusé sur le canton 500 exemplaires d’un papier dénonçant la dette énorme de la commune d’Olargues. Dans ce joli village, elle est, en 2011, plus élevée de 126,86 % que pour des communes similaires. Il aurait pu, dû donner des explications, mais il a préféré vomir sur les lanceurs d’alerte. Posture classique d’un petit cacique local.

Que va-t-il pouvoir dire maintenant sur l’information suivante ?

Le syndicat de l’eau de la vallée du Jaur (celui qui a détruit la réserve d’eau de l’Ayrette), géré « talentueusement » par Jean Arcas, le multicasquettes, a distribué en 2011 151777 m3 pour un prélèvement de 290324 m3. Quel formidable rendement du réseau ! Quel gâchis !

Quelle gabegie ! Nous attendons des explications, Pierre René, et non  des paroles vengeresses…

E conclusion, nous avons vraiment affaire à de piètre gestionnaires (pour rester courtois), qu’il faut virer en 2014…  P.B.

*Pierre René Teillaud, premier adjoint, secrétaire de la section du PS du canton, et, bien sûr, employé du conseil général, vit un drame. Il caressait l’espoir depuis longtemps, de remplacer Jean Arcas comme maire. Mais celui-ci s’accroche à son poste, comme une moule à son rocher, car lui-même ne sera pas conseiller territorial, ni même président du Parc (cf. les « Communes » anciennes). Pierre René va donc vouloir « tuer le père » et est d’une hmeur massacrante. Les prochaines municipales vont être terribles pour ce clan faisandé…

4 Saint-Pons de Thomières

Pendant les travaux du Roc sur la 612, a LPO (ligue protectrice des oiseaux) s’était émue du fait qu’une grotte où nichaient des chauves-souris ait été abîmée et bouchée par une toile bleue. Il lui avait été promis qu’après l’opération, la grotte serait réhabilitée pour les chiroptères. Mais Sœur Anne ne voir rien venir…

A Jean Carel*

Du Larzac à Tarnac, de la ZAD de NDDL à celle de Décines-Charpieu, en passant par le Piémont Héraultais et autres lieux moins emblématiques où flotte le drapeau rouge, un seul cri : « Non au Capital ! Non au patronat ! Non ç la bourgeoisie ! Et solidarité avec nos frèes et sœurs de misère : les Roms… »

*paysan du Morbihan qui, au début des années 1970, fut mis en prison à Lorient pour avoir mené la guerre du lait et dénoncé des injustices.

 

L’insurrection qui vient, du Comité invisible

 

« Malgré les apparences, les politiciens de droite n’ont pas le monopole de la connerie, leurs sympathisants sont largement aussi cons. » Guy Bedos

Note du plumitif : nos élus locaux qui se prétendent socialistes (et non de gauche, nuance révélatrice) sont du même tonneau…

 

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 16:10
« Dans la guerre comme dans la paix, le dernier mot est à ceux qui ne se rendent jamais. »
Clémenceau
ZAD partout ! VINCI nulle part !
NON à O.L. LAND !
Un autre grand projet coûteux et inutile, à l’instar de celui de Notre Dame des Landes, existe, à Décines, dans l’Est lyonnais où une poignée de militants altermondialistes luttent contre la construction d’un grand stade, en squattant une vingtaine d’hectares sur le passage de la route qui y mènera. A ce jour, cela a pour effet de la bloquer. Sur une proche colline boisée, depuis mai 2012, les camarades ont établi un camp de base : leur Z.A.D. (zone à défendre). L’idée est d’occuper un maximum d’espace et de démontrer qu’un autre mode de vie est possible. Une « internationale zadiste » (locaux, nationaux, espagnols, italiens…) d’environ une trentaine de militants qui vivent en permanence sur place résiste à l’arrêté d’expulsion du 30 avril 2013.
Ces frères et soeurs en lutte sont soutenus par beaucoup de riverains qui ne supportent pas qu’une centaine d’hectares de terres agricoles se transforment en un nouveau méga-stade de foot superflu et en un complexe immobilier adjacent de 50 hectares… Et ce par pure stratégie financière, pour le profit d’un homme mégalomane, le douteux Jean-Michel Aulas, président en titre de l’OL (Olympique Lyonnais)…
Aidons nos camarades et l’association locale Carton Rouge ! Ils en ont vraiment besoin. En écrivant par exemple à nos députés (pour le nôtre, c’est pas gagné) et au président de la République, en allant sur place les soutenir, en collectant des matériaux et denrées dont ils ont besoin (cf. la liste établie
en janvier 2013 pour NDDL…).
Pierre Blondeau

Pour de plus amples renseignements, voir le site internet des « filles et fils de la Butte » : Décines ta résistance.
Le saviez vous ?
1 Additif à l’article n° 4 « Pauvre Auzias ! » de la Commune n° 237
Non seulement Mesquida a refusé en 2003 de préempter la parcelle où se trouve la station de pompage, mais lorsque le chef d’entreprise, acculé financièrement, est allé le voir pour la lui vendre, notre (très) bon député-maire l’a envoyé promener vertement. C’est après cet épisode qu’Alain Baret
est devenu propriétaire du terrain (qui possède un certificat d’urbanisme, donc donne la possibilité de construire). Information subsidiaire : si la mairie de Saint-Pons avait acheté le terrain, l’entreprise concernée et ses emplois auraient pu être sauvés… par K.M., notre brillant stratège. Quant au Marcory
(par qui a-t-il été renseigné de l’opération en cours ?), qui voulait acheter la dite parcelle, il a raté le coche de 72 heures…
A suivre.
2 Clientélisme : pratique d’un autre âge.
Les parlementaires disposent de 150 M € par an à redistribuer, selon leurs convenances, à leurs administrés, leur clan et/ou leur pomme. Le ministère de l’Intérieur vient de dévoiler cet été le montant de la cagnotte utilisée par chaque député et sénateur en 2012. Inventaire caché jusqu’à ce jour.
Compte des gonzes qui nous intéressent localement :
Elie Aboud, député UMP, a craché 164 325 € pour 7 projets ;
Raymond Couderc, sénateur UMP : 129 500 pour 6 projets ;
Gilles D’Ettore, député UMP, 191 000€ pour 2 projets ;
Robert Tropéano, sénateur PS, 149 066 € pour 12 projets.
Et notre bon Kléber ? 39 825 €, auxquels on peut rajouter 40 000 € pour 6 (4+2) projets.

En clair, il ne s’est pas foulé la rate, le pépère, et surtout pas pour le Saint-Ponais qui n’a eu que dalle de sa part. Révélateur de la préoccupation du bonhomme, non ? Nul n’est prophète en son païs.
M’enfin ! c’était le même comique qui disait : « … Dans ce territoire, j’y ai construit, j’y habite. Je l’aime autant que vous et je le défendrai avec l’ardeur que vous me connaissez. » Souvenirs, souvenirs !...
Question que se posent les gueux au mauvais esprit que nous sommes : le ministère a diffusé les sommes distribuées par chaque parlementaire afin de réaliser des projets au profit des citoyens. C’est très bien. Mais d’autres sommes ont-elles été utilisées à des fins plus obscures ? Ce qui pourrait expliquer des choses …
P.B.
3 Vocation
Daniel Cohn-Bebdit commence une chronique sur Europe I ce mois-ci. C’est à près de 70 ans qu’il trouve la place qu’il aurait dû toujours occuper : agent de la police de la pensée, employé par le marchand d’armes Arnaud Lagardère, propriétaire de cette chaîne Journal la Décroissance sept. 2013

4 Police partout ! Justice partout !
Pour l’anniversaire du Corbeau, des professionnels ont filmé la Cigale, le village, les Hauts- Cantons. Endroits où les élus fossoyeurs, avec la complicité des autorités de l’Etat, sévissent. La sortie de ce documentaire se fera en début de campagne électorale des municipales…
Le prestataire qui filmait a eu le numéro de son véhicule relevé. Par un fonctionnaire zélé ou un suppôt de notre maire dépressif et flagada ?... Les parents de ce cameraman, qui habitent un village de l’Hérault et à qui appartient la dite voiture, ont eu la joie d’avoir une enquête de police sur le râble ! Comme quoi Sarkozy et Valls, même combat !
Et, comme disait Hollande, le fauteur de guerre, « Moi, Président… » Non d’une bougnette !
On est quand même contents de ne pas avoir voté au second tour des présidentielles…

5 Commune de l’Hérault endettées
D’après le journal l’Agglo-Rieuse de Montpellier (août 2013), qui a fait des recherches, les communes suivantes seraient dans les 30 les plus endettées*.
Cambon et Salvergues, Fraïsse sur Agoût, Saint-Chinian, La Salvetat et Saint-Julien.. Comme quoi la pseudo-manne financière octroyée par les éoliennes, l’eau minérale, le vin ou la centrale électrique, c’est du pipeau, ou alors nos édiles doivent se justifier. Qu’ont-ils fait de cette taxe professionnelle, juteuse, disaient-ils ?
Et en poussant notre raisonnement jusqu’au bout, ce serait donc uniquement pour rembourser leurs dettes que ces fossoyeurs continuent à pourrir notre païs avec de funestes et mortifères nouveaux projets ? … Un jour ou l’autre, en mars 2014 par exemple, il faudra bien que nos chers (c’est le
mot juste) élus rendent des comptes aux citoyens…
P.B.
* chiffres 2011, derniers connus 
Salariés du public, du privé, retraités, même combat !
Comme à l’automne 2010, défendons la retraite à 60 ans, à taux plein pour tous !
A ceusses qui se prétendent socialos (piqûre de rappel)
« Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire. » Jean Jaurès
Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article