Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 13:24

Entre échanges d'amabilités, amitié, échanges d'idées sur lesquelles ils se retrouvent, plusieurs candidats socialistes biterrois (Jean Michel Duplaa et Pierre Calamand) tout comme Robert Menard (représentant du FN sur Béziers) n'arrêtent pas de s'auto congratuler sur leur intelligence qui va les amener naturellement à travailler ensemble...

Solférino ne bronche pas, aucun commentaire, tout va bien sur Béziers. 

Cette nouvelle proximité des socialistes avec le FN ne semble déranger personne, les journalistes ne s'en émeuvent pas sauf le représentant de l'AFP et les journaux qui ont repris les déclarations de Pierre Calamand.

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20130921.AFP6092/beziers-des-primaires-citoyennes-pour-creer-une-dynamique-a-gauche.html

A croire que la xénophobie et le racisme ont pris possession de la presse. Tout le monde semble penser que sans stigmatisation et racisme pas de campagne réussie. En somme,  que le PS se trouve des point communs avec le FN devient une banalité toute naturelle. 

En ce qui concerne Pierre Calamand, il a tout dit sur sa proximité, ses amis communs et le travail pouvant être entrepris avec le FN de Ménard (qui d'ailleurs n'est autre que le FN de Marine)

Pour Jean Michel Duplaa, la proximité est plus fine. Encensé par son ami Robert, suffisamment malin pour éviter trop de déclarations, les accords en dessous et les tractations semblent pourtant aller bon train. 

En effet, on peut se demander :

- pourquoi Hub, contrairement à ses déclarations, n'a effectué aucune publicité sur cette primaire ?

- quel intérêt JM Duplaa pourrait-il avoir à se rapproher du FN ?

 

Pour répondre à la première question : Jean Michel Duplaa a tout intêrêt à ce que le vote de la primaire reste un vote de réseau s'il veut avoir une chance de la gagner. Hub en bon soldat ne fera donc aucune pub afin d'éviter l'afflux de votants extérieurs  "au réseau". 

En ce qui concerne la seconde : il l'a bien assez dit, il ne gagnera pas les élections municipales. D'ailleurs, son programme pour le centre ville lors du premier débat le montre bien. Aucune préparation, aucune idée si ce n'est la reprise de quelques propositions de 2008. On ne peut pas dire qu'il attaque cette campagne pour gagner la mairie. 

Alors pourquoi se rapprochement ? Et bien, le conseiller général qu'il est se dit bien qu'à la prochaine élection il risque fort de passer à la trappe. Ce n'est pas Elie Aboud qui se montrera conciliant avec lui !

Donc, sa seule planche de salut pour avoir une chance de conserver son poste de conseiller général est un accord avec le FN. Municipales contre CG.

FN, fascisme...tout ça ce ne sont que des mots, ce qui compte c'est le POSTE et le POGNON et tant pis si on fait des alliances contre nature. Finalement, y a que le résultat qui compte.

Vive "l'éthique" !

Une remarque quand même, le seul des vieux de la vieille qui refuse de serrer la main au capo, c'est M Toulza !

Rendons lui au moins ce mérite même si on ne comprend pas pourquoi ce soutien inconditionnel à quelqu'un qui ne le lui rendra pas.

 

Bouillaquette

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans Les bouillaques de Beziers
commenter cet article

commentaires