Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 14:29
Au nom des droits de l’homme et de l’Internationalisme Prolétarien !
Nous dénonçons les crimes de guerre Isaraéliens –massacre de civils à l’encontre du peuple Palestinienet
demandons l’arrêt immédiat des bombardements et la levée du blocus illégal de Gaza ; la libération de tous
les prisonniers politiques Palestiniens et l’application des droits nationaux de ce peuple.
Le prétexte des missiles est mensonger et la riposte israélienne disproportionnée. Les Palestiniens ne
partiront pas au profit d’un grand Israël car ils sont chez eux. Résister est un droit ! Que cessent les murs et les
colonisations ! La seule solution est la fin de l’occupation de l’Etat Palestinien. Halte aux crimes du gouvernement
fasciste d’Israël !
Nous sommes tous des Palestiniens ! 01.08.2014 Pierre Blondeau
Le saviez vous ?
1 Rectificatif
Dans la dernière Commune, nous avons titré : « Arcas, le meilleur aux godes ». Il fallait lire : « Arcas, le meilleur aux gogues ! »
2 Une bonne nouvelle
Un brocanteur/réparateur va s’installer au 98 de la route de Castres. Armoires, chaises, tables, mobilier
tarnais). A la télé, nous avions Louis la Brocante, ici en chair et en os (plus de chair que d’os d’ailleurs…),
nous aurons Roberto la chine.
3 Défilé des pompiers St-Ponais, Fêt. Nat 2014
Erreur de protocole : Kléber Mesquida* dans le premier véhicule. Le chef de corps (qui n’est plus Josian),
donc commandant des troupes, relégué dans la deuxième voiture. L’ego de notre bonhomme passe avant
le protocole et les usages. Ila voulu dire à la population, après sa valise aux municipales que c’était encore lui
le caïd. Minable attitude ! Mais ce brillant conseiller général-député n’a pas osé venir au pot républicain offert
par la municipalité. Certes, il n’avait plus la protection de l’habitacle de la bagnole rouge…
*Pour mémoire, en 2013 , Mesquida, plus serein, était dans la deuxième voiture. Et la fonction prime le grade, cher Josian !
4 Hôpital Saint-Pons, quartier Frescatis
Midi Libre du mardi 22 juillet, entretien avec Josian Cabrol, président du conseil de surveillance de notre hôpital rural.
« Celui-ci a été en difficulté financière jusqu’en 2011 (Note du plumitif : il a même failli fermer ses portes).
Mais depuis il a retrouvé une gestion financière saine et même excédentaire… »
C’est tout bon, et nous en prenons bonne note, mais le responsable du trou bouché (soit le formidable
Boudet) est toujours en place. Jouer une partie avec le capitaine de l’équipe perdante du dernier match n’est
pas toujours judicieux… ou alors il faut vraiment le marquer à la culotte…
5 De nombreux tags anarchistes dans St-Pons ! (Midi Libre du 23 juillet 2014, page 5)
Agacé par cette action, le maire a déposé plainte auprès de la gendarmerie nationale. En 2007, nous aurions
aimé que le maire soit « agacé » et fasse effacer les inscriptions ordurières inscrites sur le bitume du
rond-point du Foirail. Elles concernaient la vie privée du Cigalon et sont restées 18 mois en place (et 3 ans
pour celles au niveau de l’intersection route de Brassac, route de La Salvetat). Comme quoi il y a des tags qui
sont mieux acceptés par la mairie que d’autres*, et des correspondants plus prompts à dénoncer l’anarchie
honnie que d’attester de la dignité bafouée d’un citoyen, même si celui-ci est un opposant à son clan (voire
même : surtout. C’est cela l’éthique).
C’est curieux, le drapeau palestinien flottant au vent, route de Castres, pendant plusieurs semaines n’a
suscité aucun intérêt de nos autorités (élus et médiatiques), aucun agacement. Plus insipides qu’eux, tu meurs !
*Nous ne parlerons pas du XV Haut Languedoc.
6 Adieu veaux, vaches, cochons, couvées !
Le doux rêve foldingue de Robert Tailhades est tombé à l’eau (qui aurait manqué d’ailleurs).
L’investisseur d’Ardouane, qui n’avait pas de thune, a jeté l’éponge. Le triste maire de Riols va-t-il encore
sortir un lapin faisandé de son chapeau ?
Le bâtiment appartient toujours à la communauté de communes. Il ne faudrait pas qu’un japonais
égaré se blesse.
7 Comme disait mon copain Patanarès, « Carayon, fais pas le con ! »
Le conseil général effectue des travaux sur la D612, à Riols, devant l’entreprise Carayon, afin de faciliter
l’entrée de cette carrière. Pourquoi pas ? Quoique, une fois de plus, l’argent des contribuables est utilisé
à des fins privées. Ce chatoyant chef d’entreprise pourrait être mis à contribution*. Nous espérons seulement
que ce n’est pas un renvoi d’ascenseur, ce qui serait plus que limite. Pour mémoire, ce patron a signé
le fameux torchon (Auzias, Soulignac) produit le dernier jour de la campagne des municipales pour dire aux
St-Ponais qu’ils avaient été trop cons au premier tour, qu’il fallait se ressaisir en votant la liste Mesquida au
second.
*comme Evian, pour la construction du rond-point de son usine de La Salvetat.
8 Tout sur l’oiseau rare qui pullule à St-Pons
En premier, nous avons pensé en apprendre des vertes et des pas mures sur le compte de la meute mesquidienne,
mais après lecture de l’article, cela se passait à Saint-Pons de Mauchiens. Thème : les faucons. Nous
en avons aussi : des vrais, des faux.
9 Facture d’eau, reçue fin juillet
Dans le fief d’Arcas, l’eau est trop calcaire. Chez nous, elle paraît plutôt trop salée (l’augmentation de
la facture). Daumur doit être content : il se fait de la « marge ». Cf. les anciennes La Commune.
10 Un drame se joue à St-Pons !
D’aucuns trouvent Marc Soulignac hagard et malheureux. Le pauvre souffre de ne plus avoir d’amis à
la mairie (ses propres paroles). Misère, misère…
11 A qui doit-on sonner les cloches ?
Le 1er août, à 16 heures pétantes, dans de nombreux villages et villes de France, les cloches des églises
ont sonné le tocsin, en mémoire de la grande guerre, et ce à la demande du gouvernement. A St-Pons, rien
ne s’est passé. Que dalle ! C’est normal puisque cela fait au moins douze ans qu’on bat le rappel et sonne le
glas. L’ancien maire était sourd et le nouveau a les grelots. Dans ces conditions, c’est dur, dur, pour donner
du carillon. Seul, notre camarade C.F.D.T. (permanent) aurait eu le talent de nous faire une sonnerie au clairon..
Il est, paraît-il, encore plus balaise pour jouer de la clarinette et du pipeau…
12 L’enfer est pavé de bonnes intentions
La droite dure, obscurantiste et calotine, soutient les chrétiens d’orient (Iran et Syrie) persécutés). Il
est vrai que leur situation est dramatique, mais pas plus que celle des petites chapelles musulmanes de ces
pays. Ces dernières ont autant le droit à notre fraternité et à vivre leur foi en paix. Mais, bien sûr, les réactionnaires
français ayant refusé depuis près d’un siècle le véritable esprit de notre république laïque, profitent
de l’émotion de la population pour rafraîchir de vieilles lunes. Non, la France n’est plus la fille aînée de
l’Eglise, bande de rétrogrades ! Et il n’y a aucune raison pour qu’elle accueille seulement des chrétiens.
C’est pour tous les damnés de la terre quelle devrait avoir de la compassion. P.B.
Dernièrement, un camarade de passage nous demandait comment on pouvait
décrire succinctement le système Mesquida. Nous utiliserons une image : une pieuvre,
lorsqu’on lui coupe une patte (dernières municipales), les sept autres s’accrochent
(fête du 15 août, par exemple), le temps que la première repousse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article

commentaires