Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 16:10
« Dans la guerre comme dans la paix, le dernier mot est à ceux qui ne se rendent jamais. »
Clémenceau
ZAD partout ! VINCI nulle part !
NON à O.L. LAND !
Un autre grand projet coûteux et inutile, à l’instar de celui de Notre Dame des Landes, existe, à Décines, dans l’Est lyonnais où une poignée de militants altermondialistes luttent contre la construction d’un grand stade, en squattant une vingtaine d’hectares sur le passage de la route qui y mènera. A ce jour, cela a pour effet de la bloquer. Sur une proche colline boisée, depuis mai 2012, les camarades ont établi un camp de base : leur Z.A.D. (zone à défendre). L’idée est d’occuper un maximum d’espace et de démontrer qu’un autre mode de vie est possible. Une « internationale zadiste » (locaux, nationaux, espagnols, italiens…) d’environ une trentaine de militants qui vivent en permanence sur place résiste à l’arrêté d’expulsion du 30 avril 2013.
Ces frères et soeurs en lutte sont soutenus par beaucoup de riverains qui ne supportent pas qu’une centaine d’hectares de terres agricoles se transforment en un nouveau méga-stade de foot superflu et en un complexe immobilier adjacent de 50 hectares… Et ce par pure stratégie financière, pour le profit d’un homme mégalomane, le douteux Jean-Michel Aulas, président en titre de l’OL (Olympique Lyonnais)…
Aidons nos camarades et l’association locale Carton Rouge ! Ils en ont vraiment besoin. En écrivant par exemple à nos députés (pour le nôtre, c’est pas gagné) et au président de la République, en allant sur place les soutenir, en collectant des matériaux et denrées dont ils ont besoin (cf. la liste établie
en janvier 2013 pour NDDL…).
Pierre Blondeau

Pour de plus amples renseignements, voir le site internet des « filles et fils de la Butte » : Décines ta résistance.
Le saviez vous ?
1 Additif à l’article n° 4 « Pauvre Auzias ! » de la Commune n° 237
Non seulement Mesquida a refusé en 2003 de préempter la parcelle où se trouve la station de pompage, mais lorsque le chef d’entreprise, acculé financièrement, est allé le voir pour la lui vendre, notre (très) bon député-maire l’a envoyé promener vertement. C’est après cet épisode qu’Alain Baret
est devenu propriétaire du terrain (qui possède un certificat d’urbanisme, donc donne la possibilité de construire). Information subsidiaire : si la mairie de Saint-Pons avait acheté le terrain, l’entreprise concernée et ses emplois auraient pu être sauvés… par K.M., notre brillant stratège. Quant au Marcory
(par qui a-t-il été renseigné de l’opération en cours ?), qui voulait acheter la dite parcelle, il a raté le coche de 72 heures…
A suivre.
2 Clientélisme : pratique d’un autre âge.
Les parlementaires disposent de 150 M € par an à redistribuer, selon leurs convenances, à leurs administrés, leur clan et/ou leur pomme. Le ministère de l’Intérieur vient de dévoiler cet été le montant de la cagnotte utilisée par chaque député et sénateur en 2012. Inventaire caché jusqu’à ce jour.
Compte des gonzes qui nous intéressent localement :
Elie Aboud, député UMP, a craché 164 325 € pour 7 projets ;
Raymond Couderc, sénateur UMP : 129 500 pour 6 projets ;
Gilles D’Ettore, député UMP, 191 000€ pour 2 projets ;
Robert Tropéano, sénateur PS, 149 066 € pour 12 projets.
Et notre bon Kléber ? 39 825 €, auxquels on peut rajouter 40 000 € pour 6 (4+2) projets.

En clair, il ne s’est pas foulé la rate, le pépère, et surtout pas pour le Saint-Ponais qui n’a eu que dalle de sa part. Révélateur de la préoccupation du bonhomme, non ? Nul n’est prophète en son païs.
M’enfin ! c’était le même comique qui disait : « … Dans ce territoire, j’y ai construit, j’y habite. Je l’aime autant que vous et je le défendrai avec l’ardeur que vous me connaissez. » Souvenirs, souvenirs !...
Question que se posent les gueux au mauvais esprit que nous sommes : le ministère a diffusé les sommes distribuées par chaque parlementaire afin de réaliser des projets au profit des citoyens. C’est très bien. Mais d’autres sommes ont-elles été utilisées à des fins plus obscures ? Ce qui pourrait expliquer des choses …
P.B.
3 Vocation
Daniel Cohn-Bebdit commence une chronique sur Europe I ce mois-ci. C’est à près de 70 ans qu’il trouve la place qu’il aurait dû toujours occuper : agent de la police de la pensée, employé par le marchand d’armes Arnaud Lagardère, propriétaire de cette chaîne Journal la Décroissance sept. 2013

4 Police partout ! Justice partout !
Pour l’anniversaire du Corbeau, des professionnels ont filmé la Cigale, le village, les Hauts- Cantons. Endroits où les élus fossoyeurs, avec la complicité des autorités de l’Etat, sévissent. La sortie de ce documentaire se fera en début de campagne électorale des municipales…
Le prestataire qui filmait a eu le numéro de son véhicule relevé. Par un fonctionnaire zélé ou un suppôt de notre maire dépressif et flagada ?... Les parents de ce cameraman, qui habitent un village de l’Hérault et à qui appartient la dite voiture, ont eu la joie d’avoir une enquête de police sur le râble ! Comme quoi Sarkozy et Valls, même combat !
Et, comme disait Hollande, le fauteur de guerre, « Moi, Président… » Non d’une bougnette !
On est quand même contents de ne pas avoir voté au second tour des présidentielles…

5 Commune de l’Hérault endettées
D’après le journal l’Agglo-Rieuse de Montpellier (août 2013), qui a fait des recherches, les communes suivantes seraient dans les 30 les plus endettées*.
Cambon et Salvergues, Fraïsse sur Agoût, Saint-Chinian, La Salvetat et Saint-Julien.. Comme quoi la pseudo-manne financière octroyée par les éoliennes, l’eau minérale, le vin ou la centrale électrique, c’est du pipeau, ou alors nos édiles doivent se justifier. Qu’ont-ils fait de cette taxe professionnelle, juteuse, disaient-ils ?
Et en poussant notre raisonnement jusqu’au bout, ce serait donc uniquement pour rembourser leurs dettes que ces fossoyeurs continuent à pourrir notre païs avec de funestes et mortifères nouveaux projets ? … Un jour ou l’autre, en mars 2014 par exemple, il faudra bien que nos chers (c’est le
mot juste) élus rendent des comptes aux citoyens…
P.B.
* chiffres 2011, derniers connus 
Salariés du public, du privé, retraités, même combat !
Comme à l’automne 2010, défendons la retraite à 60 ans, à taux plein pour tous !
A ceusses qui se prétendent socialos (piqûre de rappel)
« Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire. » Jean Jaurès

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article

commentaires