Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 08:56
Le ciel du Haut Minervois plombé ?

Suite à une décision de justice, Roger Fournier, maire de Boisset, aurait dû procéder à de nouvelles élections : en 2008, un de ses conseillers municipaux était indûment sur les listes électorales (magouille à la façon de Tarbouriech, fripon de Ferrières-Poussarou). Il n’en a rien fait. Il est dans l’illégalité. Est-il sûr que les décisions du conseil municipal, dans ces conditions, soient légales depuis cette décision de justice ? (1) Il n’en a cure.

(1) à noter que le sous-préfet n’a pas fait appliquer le jugement… Autre scandale ?

Mi-juin 2013, le conseil municipal de Boisset donnait son accord à un projet éolien de la société Volkswing. Le « bon » maire Roger Boisset se sent pousser des ailes et, ce faisant, il fait fi des avertissements de ses collègues élus. Il sait qu’il ne touchera que des queues de cerises, qu’il va donner son aval pour le massacre d’un site naturel : les Hauts du hameau Bel Soleil, et
provoquer la zizanie au sein du village. De plus, ces éoliennes se verraient de très loin et mutileraient le paysage du Haut Minervois.
Mais cupidité et sottise obligent : il veut de la thune pour sa municipalité. Mais si une manne financière tombait du ciel, il serait bien incapable de dire ce qu’il en ferait pour la collectivité.

Gestion d’amateur et d’incompétent.

Il prétend aussi, à tort, que les habitants de cette charmante bourgade sont tous d’accord avec son « magnifique » projet. Faux ! Il suffit de discuter avec la population pour s’en convaincre.

Ce projet de 5 mats (avoués !) de 110 à 130 mètres de hauteur pourrait être doublé, car l’espace entre les pieds est de plus de 400 mètres.

Nous, Attac Jaur-Somail, ferons tout pour faire capoter ce projet capitaliste à la con !
Et nous ne serons pas les seuls ! Il serait étonnant que les maires des communes limitrophes,qui ne sont pas favorables à ce type de projet, n’interviennent pas pour ramener leur « camarade » à la raison. Ce n’est pas tout : il faut l’avis de la Communauté de communes Saint-Ponaise sur le sujet. Et si Vialelle, président du Parc Régional, approuve personnellement
ce projet, il n’est pas sûr qu’il soit suivi par ses pairs. Et pour cause : le nombre d’éoliennes dans le Parc Régional est limité à 300 maximum et nous ne sommes pas loin de ce chiffre !

M. Vialelle n’a pas eu tort d’avertir le maire que des trublions vont se pencher sur son cas* : lui-même a bien souffert de l’opposition des associations opposées à la prolifération d’éoliennes sur le Parc Régional.

Les élections municipales se profilent à l’horizon. L’« excellent » Monsieur Fournier qui se dit de gauche (gôche mesquidienne, pour être plus précis), peut compter sur nous pour lui faire de la propagande !... Nous ne manquerons pas de nous occuper de son cas.
Pierre Blondeau

*A n’en pas douter, Hurlevent, déjà averti, se mobilisera contre ce projet.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale
commenter cet article

commentaires