Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 19:52

« La politique consiste dans la volonté de conquête et de conservation du pouvoir ; elle exige par conséquent une action de contrainte ou d’illusion sur les esprits… L’esprit politique finit,toujours par être contraint de falsifier… »

Paul Valéry


Un seul héros, le peuple !


Pour valider le mécanisme européen de stabilité, la commission européenne a besoin de faire passer le pacte budgétaire, une résolution qui sera défavorable à l’humain et à son environnement, mais profitable aux agences de notation et au marché financier.
Le pacte budgétaire signe la fin de la démocratie en Europe : toutes les décisions seront prises au Luxembourg par des institutions financières internationales, les statuts de ces institutions leur permettent d’avoir une impunité totale, c’est-à-dire le champ libre. Le pacte budgétaire, c’est l’austérité et la rigueur : pour avoir droit à l’emprunt, les états ne devront pas dépasser le seuil de 0,5 % du PIB, des coupures seront faites sur le budget des retraites, de l’éducation et de la santé.
Le pacte introduit un système financier qui déplacera la pression fiscale vers les taxes vertes et les taxes à la consommation (TVA). Pour éviter les restrictions budgétaires, les gouvernements vont privatiser tout le secteur public, une orgie libérale sera mise en place
M.B.

 

Nous exigeons un référendum en France sur le sujet !
Le peuple doit pouvoir débattre de son avenir.

 

 

Le saviez vous ?

1 Hôpital-maison de retraite de St-Pons de Thomières
Des travaux (en pleine saison estivale) fleurissent partout dans St-Pons comme colchiques dans les prés à la fin de l’été. Mais rien n’est fait pour retaper la route derrière la maison de retraite défoncée depuis les dernières grosses inondations (début 2011 !). Cela coûterait quand même moins cher que de faire poser du marbre (mausolée à la gloire du révolu Vialelle ?) au mini-square devant le Parc Naturel Régional ! Pour information, la voie derrière la maison de retraite sert aussi aux familles des résidents qui sortent leurs anciens en fauteuil roulant sous les arbres…


2 Bulletin municipal de St-Pons de Thomières (distribué semaine 28)
Propagande à la gloire de son auteur ou auto-congratulation éhontée dans une plaquette précieuse qui a encore dû coûter la peau du cul aux contribuables locaux. Une seule remarque sur le fond (de la poubelle) : il n’y a pas (plus) de containers de tri sélectif au centre du village. Les gens doivent courir à dache. Ne pas s’étonner alors que les incivilités prospèrent. (au même rythme que le chiffre d’affaires de la société Tryfil…)
PB


3 Circulation à st Pons de Thomières
Vous pouvez constater qu’il devient de plus en plus dangereux aujourd’hui, particulièrement dans notre village, de circuler en agglomération. Bien plus dangereux qu’il y a une dizaine d’années. En Europe beaucoup de villes ou communes rurales ont décidé de rendre les villes à leurs habitants. Et pour ce faire, ont imposé une circulation dans laquelle le piéton reste l’élément de base de le cité. A St Pons 34220, on peut parfois entendre un camion, parmi les dizaines qui roulent à le queue leu leu, klaxonner pour intimider un piéton jeune ou vieux, ou même un cycliste, par exemple, roulant au bord de la chaussée, sans obligation aucune, et
n’ayant qu’un seul défaut : peser, au bas mot, 500 fois moins lourd que le camion du routier « sympa ». Il faut, dans un premier temps, du rond point du Banel au marché U, instaurer une zone limitée à 30 kilométres/heure et installer des feux oranges clignotants à chaque passage protégé pour piétons. Ce n’est pas onéreux et de la compétence du conseil municipal. La responsabilité d’un éventuel futur accident aussi, d’ailleurs…

Prolozophe


4 Des nouvelles du front des Hauts Cantons
Francis TABOURIECH de Ferriéres-Poussarou doit en ce moment rendre compte de ses faits et gentes (fortement marqués d’autoritarisme et d’incompétence), comme maire, à sa population et aux autorités compétentes (cf. Midi Libre du 12 juillet 2012, page 4). Bientôt, ce sera au tour de Roger Fournier, maire de Boisset.
Et que dit notre bon député de tout cela ? Nous l’avons connu plus prolixe. Le hasard veut que les deux susnommés soient de grands amis du troisième.


5 Saint- Pons de Thomières
Christian Auzias(1) pressenti pour remplacer Kléber Mesquida comme maire jusqu’aux prochaines élections (Midi Libre Libre du 4 juillet 2012). Le choix est révélateur : personnage falot, mais avenant (désoeuvré à ce jour), il n’a pas été trop sur le devant de la scène dans les dix dernières années et il n’apparaît pas aux yeux de la population comme un épouvantail (genre Cabrol ou autre Picarel).

Donc le conseil municipal, pour les deux dernières années de son mandat, va se la jouer placide(2). Il n’y aura pas trop de vagues et le conseil municipal va essayer de tourner la page polémique Mesquida paisiblement (mais le bonhomme sera toujours là en arrière-garde). Donc la marge d’initiative d’Auzias sera nulle. Il ne sera qu’une « vitrine » et « la voix de son maître ». Que feront-ils en 2014 ? Présenteront-ils une liste aux municipales ?
Ils ne doivent pas le savoir eux-mêmes. Cela dépendra du contexte économique. La fermeture ou pas du RDC de l’hôpital, par exemple…

P.B.


(1) Christian Auzias était, comme trésorier de l’Office du Tourisme (en 2002-2003), un très mauvais payeur. Il fallait attendre des mois et des mois pour voir ses factures réglées…
(2) C’est certainement pour cela que Mesquida fait le ménage en ce moment et joue au méchant avec les commerçants (convocation de quelques-uns dans son bureau pour leur remonter les cales). K.M. règle aussi ses comptes, la pétition des commerçants concernant la circulation n’a pas été dirigée. Christian Auzias, après le coup de feu, pourra passer pour un gentil rassembleur. La ficelle est quand même un peu grosse ! M’enfin …
PS : nous regrettons que la politique fiction, livre chaleureux (« Elu, Josian Cabrol s’empare de Saint-Pons de Thomières, janvier 2008) écrit par la famille de Josian Cabrol ne se soit pas réalisée. Il nous plairait bien ce scénario.
Pour mémoire : « On était vendredi quand Blondeau décida de mettre sur orbite son missile Josian Cabrol. » « Mesquida risque de connaître le rire de la hyène, le rictus qui salue les généraux abandonnés de tous, au soir de défaites injustes »…

 

Cocasseries
La plupart des conseillers municipaux de
St Pons ont appris le nom du nouveau maire par
le Midi Libre du 13 juillet 2012, comme tous
les autres couillons du village. Elle est pas belle
la concertation ? Nous formons une équipe unie
disait-il, « Et le Jacques, mortifié, qui clamait :
« Non, je ne suis pas, une serpillière. »
Ah bon ?


6 Robert, nostalgique de sa jeunesse (du temps où ses affaires étaient florissantes du temps où il construisait une villa au lotissement… , tout en agrandissant son usine.)
La commune va racheter l’ancienne usine textile du Pontil. (Midi.libre
du 14 juillet 2012.)
Historique de ce bâtiment : Au départ c’était l’usine Auzillous, qui a coulé.
Elle a été rachetée par Robert Tailhades, patron, avec des subventions de la communauté de communes. Il a coulé aussi. Une anglaise reprend le bâtiment, vend la partie arrière pour faire deux maisons et maintenant elle vend le reste à la commune de Riols dont Robert Tailhades est le maire. La boucle est bouclée, et le petit ego du gonze sauvé. Avec l’argent public que ne
ferait-on pas ? Quel est le projet ? Mystère a ce jour. On achète (150 000 €, excusez du peu) et on verra bien.. Location à un discount, genre AIDI ou LIDL ??

 

Clochemerle sur le Thoré
(suite).
Beaucoup de Labastidiens
gémissent sur leur (mauvais) sort.
Depuis que la vierge à été décrochée
de son piédestal, il fait mauvais
temps. Est-ce un signe ?
Dans tous les cas, ce n’est ni une
faucille, ni un marteau »)

 


Les gouvernants Européenssont couchés… mais pas les peuples !

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article

commentaires