Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 17:19

Honte à vous !*

 

La classe sociale des petits-bourgeois parisiens (tristes politicards et journaleux bêlants), ceux-là même qui avaient déclaré leur copain/frangin Strauss- Khan président de la République bien avant que le peuple souverain ne vote, a encore donné un exemple de la lutte des classes : les gros bourges, suppôts du capital haïssent les petit(s) du peuple, les gueux qui une fois par siècle, les font trembler en faisant la révolution et qui demandent l’égalité, donc le partage des richesses…

Lors du « crash » du « meilleur d’entre eux », ils n’eurent pour la plupart aucune parole de compassion pour la plaignante, femme de ménage, donc pauvre, noire et musulmane de surcroît.

Ceci explique peut-être cela… C’était (leur ) Dominique. Loin d’être un perdreau de l’année, il ne pouvait qu’être victime d’un complot.

Le 1er juillet 2011 au soir, alors que le procureur américain changeait de tactique, suite à la révélation de plusieurs mensonges concernant la vie antérieure de Nafissatou Diallo, mais gardait toutes les charges retenues contre DSK depuis le premier jour (tentative de viol, séquestration…), la bande de pieds nickelés parigos redonnait de la voix. Indécence, inconvenance…

Question à laquelle tous ces nantis ne répondront jamais : un privilégié, qui se dit de gôche (mais par Marx et Blanqui, ce n’est pas la nôtre !), a-t-il le droit de violer une femme même si elle est, a priori, une menteuse ?

A-t-elle eu d’autres choix que de raconter quelques fables pour survivre dans cette société US inégalitaire et pourrie ? Et qui peut lui lancer la première pierre parmi nos beaux socialos hexagonaux recroquevillés sur leur nombril, plus prompts à défendre leur clan que les valeurs de la République ?

N’ont eux, jamais, une seule fois, menti ?

D’aucuns, abrutis à manger du foin (rose), prédisaient hier matin, suite à la seule lecture d’un journal foireux,la main sur le coeur, que DSK, chevalier blanc, serait premier ministre d’Aubry en 2012 (l’inverse de leur premier plan piteux). Bande de cons !

Il faudrait d’abord que le peuple souverain s’exprime.

Cette pseudo gôche, bourgeoise, gauche caviar impudente, nous dégoûte au même titre que la droite réactionnaire et vert de gris. Alors il serait souhaitable, démocratique de respecter les décisions de justice (Non, ce ne sont pas des gros mots) et d’attendre le 18 juillet, date du premier (?) jugement de DSK par le tribunal New-Yorkais pour se prononcer sur son cas et son hypothétique avenir politique…

Il faut aussi arrêter de vouloir faire prendre de gros libidineux pour des vierges outragées.

Et, pour tordre le cou à une considération plus que déplacée, proclamée par un crétin, Non ! DSK n’est pas Dreyfus ! Dreyfus, quoique conservateur, quoique militaire, avait de la morale et était soucieux de la grandeur, des valeurs de la République.

 

Le 2 juillet 2011

Pierre BLONDEAU

* Traduction de « Shame on you ! » cri d’indignation des femmes noires new-yorkaises au passage de la famille DSK. Oui, honte à eux de vouloir démolir par tous les moyens, même le plus vil, le pognon, la vie d’une pauvre femme, notre soeur prolétarienne !

 

————————–

 

Quelle indécence, quelle honte !

Le clan DSK, orphelin depuis le début de l’affaire, redresse aujourd’hui la tête et manœuvre à fond les manettes pour le remettre en selle… comme s’il n’avait rien fait !

Comme nous l’avons dit plus haut, même si la victime n’est pas exempte de reproches, même si elle a menti, même si elle a été tentée de profiter de la circonstance, elle n’en a pas moins été victime de violences sexuelles !

Et quand j’entends à la radio l’un des proches de DSK, Pierre Moscovici, dire : « Je souhaite que Dominique Srauss-Khan, qui est un ami, retrouve très vite sa liberté et son honneur. », n’y a-t-il pas un mot de trop ?

Comment pourrait-il retrouver son honneur, qui comme l’on sait par des affaires précédentes, est déjà largement perdu ?

Ce que nous comprenons, c’est que les Moscovici, Loncle et autres Le Guen s’accommodent sans difficulté d’un dirigeant à la morale très lâche et qui a depuis fort longtemps profité du pouvoir de sa position sociale et politique pour abuser des femmes. Comment peut-on accepter cela de quelqu’un qu’on voudrait voir installer à la Présidence de la République !!!?

C’est indécent qu’on puisse seulement vouloir excuser ses fautes !

Et la victime, quoi que ce soit qu’on puisse lui reprocher, n’en est pas moins une victime, et une femme.

Ne voit-on pas que dans cette affaire, la femme est ravalée au rang d’objet, tout juste bonne à être baisée, et violentée en cas de refus.

Ne voit-on pas le danger d’une remontée du sexisme, surtout si cet affreux Jojo arrivait au pouvoir au plus haut niveau ? Les médias ont une part importante dans cette tentative de sauver le poulain, de certains socialistes certes, mais surtout de la grande bourgeoisie.

La grande manœuvre est commencée avec les questions concernant les primaires PS, le rôle que jouera DSK lors des prochaines élections et ensuite, suivies d’opérations sondages d’opinion qui, comme on le sait, sont une façon de travailler l’opinion.

Complètement écœurant !

 

Le 3 juillet 2011

Marcel CARON

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article

commentaires