Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 17:46

LA LUTTE EST LE SEUL CHEMIN !

 

Il y a un peu plus d’un an, on se disait : « Ça va péter, le système est au bord de l’explosion, les révoltes se multiplient. » Et puis le temps a passé La jonction des luttes et des colères, celle pour laquelle nous nous battons chaque jour, ne s’est pas produite. Ou du moins, elle est restée  à l’état embryonnaire. Il y a pourtant des gens qui luttent, qui se révoltent. Voyez les gars des Conti, pensez au mouvement des sans-papiers, aux grévistes de la RATP, à ceux de la Poste. Les exemples sont nombreux. Mais chaque mobilisation reste compartimentée, tandis que le gouvernement et la presse laissent les mouvements s’essouffler, puis s’éteindre.

 

Aujourd’hui plus que jamais, le parti de la presse et de l’argent (le PPA, comme l’appelle le bimestriel Le Plan B), tient le haut du pavé. Nous devons faire face à une offensive libérale inédite par son ampleur. Le gouvernement de combat, ça y est, on l’a.. Mais il est contre nous ! Pour faire passer toutes les réformes (casse des statuts, précarisation de l’emploi, baisse de la fiscalité pour les riches), ils ont ressorti la vieille antienne, celle de l’ennemi intérieur, le musulman qui vient jusque dans nos bras égorger nos fils et nos compagnes. Quoi de plus abject que l’actuel débat sur l’identité nationale ?

 

Il faut prendre la mesure de l’actuel raz-de-marée. Et en tirer les conséquences. Pour notre part, nous pensons qu’il faut s’organiser et lutter, plus que jamais. Tant qu’il est encore temps.

Barricata n°  20

 

Dans ce contexte, le Parti de Gauche, le Nouveau Parti Anticapitaliste, le Parti Communiste Français, la Gauche Unitaire et la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique ont décidé de soutenir la candidature de

 

Pierre BLONDEAU

 

aux élections cantonales, dans le canton d’Olargues..

 

31 ans de pseudo socialisme, ça suffit !

 

 

Haut les cœurs, la lutte va être rude mais la cause (défendre ses idéaux) est légitime et le combat (contre le capital) est impératif pour le prolétariat.

Collectif éditorial.

 

 

A compter de ce jour et jusqu’à la fin de la campagne électorale, La Commune cessera de paraître pour des raisons de déontologie. Le prochain numéro poindra courant avril.

 

 

On l’a chantée à Tours

 

La Jeune Garde date de 1920 et fut créée pour

le congrès de Tours sur des paroles de Montehus

et une musique de Saint-Gilles. Ce chant

de la jeunesse a donc l’âge du PCF. Plusieurs

générations de jeunes communistes l’ont entonné.

 

 

Nous somm’ la jeune France,

Nous sommes les gars de l’avenir.

El’vés dans la souffrance,

Oui, nous saurons vaincre ou mourir.

Nous travaillerons pour la bonn’ cause,

Pour délivrer le genre humain.

Tant pis si notre sang arrose,

Les pavés sur notre chemin.

 

Refrain :

Prenez garde, prenez garde !

Vous les sabreurs, les bourgeois, les gavés.

V’là la jeune garde, v’la la jeune garde

Qui descend sur le pavé.

C’est la lutte finale qui commence,

C’est la revanche de tous les meurt-la-faim,

C’est la révolution qui s’avance,

C’est la bataille contre les coquins.

Prenez garde, prenez garde !

 

Enfants de la misère,

Nous sommes de forc’ des révoltés.

Nous vengerons nos mères

Que des brigands ont exploitées.

Nous ne voulons plus de famine,

À qui travaille il faut des biens.

Demain nous prendrons les usines,

Nous sommes des hommes et non des chiens.

 

Nous n’voulons plus de guerre

Car nous aimons l’humanité.

Tous les hommes sont nos frères,

Nous clamons la fraternité,

La république universelle.

Emp’reurs et rois, tous au tombeau,

Tant pis si la lutte est cruelle,

Après la pluie, le temps est beau.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article

commentaires