Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 17:40

Prolétaires, brisez les chaînes du Capital !


« Au fil de l’histoire, des hommes et des femmes ont pris les armes, comme les communards de la barricade du Faubourg du Temple. Ils ont brisé les tabous comme on casse les miroirs. « Sept ans de malheur ! ». Qu’importe ! Vive la sociale ! Ils ont connu l’effroi parfois et la souffrance souvent.
Mais tout cela s’efface devant le bonheur insondable d’avoir échappé au rythme monocorde de la soumission. A la voie de l’obéissance et à l’ordre de rester à sa place. « Oui, mon bon maître ! »
Oui ! Toujours oui ! Il est si facile de s’accorder à la perpétuelle résignation… »
Infinitif présent de Jean-Marc ROUILLAN


Le saviez vous ?


1 On le savait, mais c’est mieux de l’entendre !
« Le but de l’anti-terrorisme (note du plumitif : exemple : les cons du 3 septembre 2009 à St- Pons) n’est jamais de saisir réellement des faits, des éléments, ni même des intentions, mais de raconter une histoire qui fait peur pour pouvoir ensuite rassurer… »
Mathieu BURNEL, un des dix inculpés de l’affaire de Tarnac.


2 Dans la rubrique : plus con, tu meurs !
A St-Pons, sur le mur du parking (le plus sale du village d’ailleurs) de la pseudo maison de santé, à l’entrée côté Pont entre deux Villes, se trouve un superbe panneau : « Interdit aux chiens, sous peine d’amende, A.M. du 9 septembre 1998 ». Et, au coin, derrière le mur, on déniche… un espace
Sani-Canin tout neuf… C’est la preuve que l’équipe municipale, le maire cumulard en tête, ne se promène jamais dans la ville. C’est vrai qu’en flânant, ils pourraient être interpellés par des citoyen( ne)s en colère de voir le patelin aussi crado. Vaut mieux rester aux abris jusqu’en 2014. Et une dernière louche avant que le vent se lève : à quand, dans le canton, un vrai tri sélectif des ordures ménagères ? Il suffit d’ouvrir les poubelles grises pour s’apercevoir que rien n’est fait dans les règles.
Stigmatiser les incivilités n’est pas assez : le maire se doit de donner la bonne impulsion, de veiller à l’application des consignes données et surtout, surtout ! de montrer l’exemple. Vaste programme ! Ce conseil municipal, comme bien d’autres élus, devrait signer une charte* de déontologie, à l’instar des nouveaux ministres et réduire leur paye d’au moins 30 %…

P.B.


 Et notre maire que l’on ne voit jamais dans notre mairie est-il aussi souvent absent que notre député à l’assemblée nationale ?
*code de bonne conduite Un détenteur de vélocipède


3 Pour une réelle liberté des citoyennes à adhérer à un (vrai) Parc Naturel Régional. (Modeste) réponse à l’édito de Daniel Vialelle, président du PNRHL (le Journal du Parc, n° 28)
Au lieu de nous informer –c’est de son devoir- sur l’avenir du Parc (où en est la charte du Parc obsolète depuis 2010 ? Sera-t-elle reconduite ? Et quand ?) et de nous rassurer (va-t-on valider non un moratoire sur l’éolien industriel ?), Daniel Vialelle botte en touche et préfère fustiger l’Agglo de Castres-Mazamet qui n’a pas voulu adhérer à cette dite charte, en raison justement des trop nombreux projets éoliens à la con…
Lamentable attitude, mon cher Président ! Borné, lié pieds et poings ( ?), il est incapable de proposer un compromis honorable pour les deux parties et s’enferme dans l’absurdité de son antagonisme.
Car si même le ministère de l’Ecologie lui donnait raison –ce qui reste vraiment à démontrer- il ne pourra plus « travailler » avec ses collègues de l’Ouest Tarnais. Ce bon Daniel qui n’a jamais eu aucun charisme, est définitivement carbonisé, calciné.
Il faudra un nouveau président pour, peut-être, débloquer la situation. Et ce rombier le sait puisqu’il dit : « Le PNRHL est plus que jamais actif et bien vivant… » Méthode Coué. Mais il n’y a que lui pour le croire.
Ce serait risible si la situation n’était pas aussi grave pour le Parc et ses habitant(e)s. Pauvre Daniel,
ton édito signe la fin de la suprématie malfaisante de ta troïka infernale ! (cf. la Commune n° 210)

P.B.


On apprend aussi dans ce journal ce qu’est « Butavant » dans le Haut-Languedoc. Contrairement aux dires des allogènes, ce n’est pas une des filles de l’association Hurlevent, mais une danse traditionnelle locale…


4 Raisonnement à la noix et lutte de classes.
La cafardeuse, Christine Lagarde, directrice générale de l’illégitime F.M.I., prétend que les grecs peuvent aller se faire voir et que leur situation est moins dramatique que celle des enfants du Niger.
Argumentation spécieuse. Mais que cette cruelle et pénible dame ne vienne pas brailler lorsque nous ferons rendre gorge à sa classe sociale, la grande bourgeoisie, par une dictature du prolétariat.
Car il y aura toujours plus malheureuse qu’elle.


5 Article dédié à Elie Aboud du M.I.L.,
le 28 mai 2012 « Les corbeaux ne volent jamais seuls. »
Un con commentant le bouquin sur les dernières affaires du Vatican et la séquestration
(arbitraire) du majordome du Pape qui aurait livré des « secrets » à l’auteur du dit bouquin.
Nous, à Hérépian, on a connu un désigné corbeau esseulé, pour les médias, qui a porté le chapeau pour
le troupeau lugubre d’Aboud…

Collectif Editorial


6 Remise à l’heure des pendules
Gros titre du Midi Libre, Béziers, le 3 juin 2012. Pour les riverains, la prison, c’est l’« enfer ! »
Non, l’enfer, c’est pour ceux qui sont dedans, pour le riverains, ce n’est qu’une simple punition « terrestre ».


7 Alléluia ! Allez les fraises tagada !
Mesquida a été réélu député. Bastien-Thiry est content, nous pas ! Mais la lutte finale arrive à
grands pas…


APRES LES ELECTIONS, LA BASTON !

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article

commentaires