Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 12:13

Fontfroide-9259_.jpgBelle manifest ation  au col de Fontfroide le mardi 27 septembre 2011  de 9 H 30 à 12 heures. Renforcement du nombre des camarades manifestants dans la lutte anti-éoliennes industrielles suite à la venue d’une délégation du collectif de Ferrières-Poussarou.

 

Sur le coup de 10 heures, pour nous tout seuls, un convoi exceptionnel avec une partie d’un mât, amorce la montée. Youpi ! La marée-chaussée, présente, était vigilante. Verboten de bloquer ou gare à la G.A.V.. A ce propos, la geôle de St-Pons est, paraît-il, nettoyée toutes les semaines et ceusses qui le veulent, peuvent aller visiter en touristes. Très peu pour nous : nous y irons uniquement, si Marx le veut, traînés par les cheveux…

 

 

 

Donc les gueux et les friponnes ont marché devant le convoi à petits pas, très, très petits pas. Ala louche, ou au pif, 400 m en ¾ d’heure. Enervement et déprime du conducteur du convoi d’avoir devant lui des gonzes aux jambes lourdes et aux pieds plats. C’est pas de sa faute, dans une vie antérieure, il défilait, qu’il disait,  contre  les éoliennes. Et pour venir à Fontfroide, il a roulé toute la nuit ! (Bravo ! le respect de la réglementation !). Mais le destin est cruel : sa retraite est ridicule et il doit travailler pour gagner une misère. Il faut le consoler, qu’il sèche ses larmes. Même s’il a la tronche d’un jambon, il ne faut pas lui en vouloir : Encore une victime du capital, salauds de patrons !

 

Les gendarmes, quant à eux, vérifiaient que les manifestants avaient toujours un pied en mouvement, preuve qu’il n’y avait pas de blocage. En bouquet final, , après cette brillante manœuvre, sous le soleil (de Satan), nous avons fait comme les shadocks : on a pompé… et cassé une croûte en refaisant le monde, en excluant ces sociétés éoliennes rapaces qui privatisent les chemins de grande randonnée –bien commun- et sans élus complices et cupides.

 

Au revoir déchirant et rendez-vous donné à mardi prochain, plus nombreux encore, et ce :

Hasta la victoria siempre !

 

Le même jour, Pierre Blondeau

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale
commenter cet article

commentaires