Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 10:13

 

Sept questions 


1)      Danger relatif ?

Ce serait le niveau de risque selon Monsieur Sionneau directeur de ForestTarn. A notre avis d’humble lecteur du manuel ACTA édité par les industriels des pesticides, danger majeur sur trois niveaux, les animaux aquatiques d’une part, les abeilles en second lieu et enfin  les insectes utiles pour contrecarrer la prolifération des doryphores et des pucerons.

 

2)      Toxicité comparable à celle de l’Ajax Ammoniaqué ?

La comparaison à but pédagogique effectuée par Midi Libre est en-dessous de la réalité des tests toxicologiques émanant des industriels fabricants, puisqu’il suffit d’un millilitre de cyperméthrine pour exterminer 100 pour cent des truites évoluant dans un mètre cube d’eau.

 

3)      Le péril est-il gérable ?

C’est ce que pensent les élus PS/conseil général du 34. Pour que le danger soit gérable il faudrait remplir trois conditions en matière de sûreté chimique. Primo disposer d’une déclaration du forestier, deuxio mandater une personne qualifiée pour contrôler, enfin effectuer un suivi dans la semaine qui suit sur les mares et les cours d’eau.

 

4)      Pourquoi la logique de compétitivité des exploitants forestier  ne peut pas être maitrisée ?

 

5)      Conséquences sur le tourisme de pleine nature ?

 

6)      Quel impact sur l’appellation « PNRHL » de certains produits agricoles, les miels, les viandes et les petits fruits.

 

7)      Peux-ton assumer le risque d accident sur les eaux de La Salvetat  à cause d’une défaillance humaine dans l’application de la cyperméthrine ?

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale
commenter cet article

commentaires