Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 15:01

HOPITAL DE ST PONS !

 

 

Des « restructurations » (doux euphémisme), en catimini, sont en cours.

Des lits devraient fermer et donc un certain nombre (37 ?) d’employé(e)s renvoyé( e)s à Pôle Emploi.

A priori, c’est le rez-de-chaussée qui est concerné. Celui-ci fait office, à l’heure actuelle, de « transit » entre les hôpitaux opérationnels (Béziers, Mazamet) et la maison familiale. Si cette commodité est abrogée, les malades resteront dans les hôpitaux, loin de leurs familles ou reviendront chez eux à leurs risques et périls.

Les familles aisées pourront, elles, faire traiter leurs proches localement, car une structure pour privilégiés devrait voir le jour. C’est l’égalité de traitement des citoyens qui est en jeu !

Les deux seuls avantages de cet hôpital rural étaient : suite à un séjour extérieur, la proximité du suivi des soins et aussi de donner du travail à 180 familles.

Ce ne sera plus le cas !

Et tout ceci dans l’indifférence complète de notre maire pseudo-socialiste.

Et que disent de ce grave problème les maires de la vallée ?

Sont-ils conscients du traumatisme que cela va engendrer au sein des populations modestes (de loin les plus nombreuses) des Hauts Cantons de l’Ouest de l’Ouest ?

Alors, on pourra toujours et à raison dénoncer l’Etat qui se désengage sournoisement, mais il serait d'un devoir (Non, Josian, ce n’est pas un gros mot) des élus d’informer la population en amont des tractations et non de la mettre devant le fait accompli comme d’habitude.

Le lugubre BOUDET pourra encore dire comme le 29 septembre 2011 dans le Midi Libre : « C’est un problème qui nous échappe »... « Ici, ce n’est pas pire qu’ailleurs. » Mais qu’il sache qu’un chef (c’est la grandeur de sa mission et c’est pour cela qu’il est mieux payé qu’un exécutant) est toujours au moins moralement tenu pour responsable d’une crise, voire dénoncé comme coupable…

Quant à la CFDT, premier syndicat de l’organisme, ce sera son baptême du feu et elle prouvera sans doute qu’elle est à la hauteur des espérances du personnel.

 

P BLONDEAU

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article

commentaires