Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 11:26

 

 arcas

 

COMME AIRETTE barrage réservoir d’eau douce  détruit et remplacé  par une réserve de bois secs. ARCAS, chef du PS local, AFFUBLè de qualificatif  tel que : marmiton, rougeole, président des présidents, rubéole, rat taupier, choubac. ARGENT touche 10 600 € par mois d’indemnités en  plus de sa retraite de prof. AVANTAGE, prioritaire aux siens avant l’intérêt général. 

   B COMME BAOUS, camping olarguais situé  au bord du Jaur, déclaré tout les étés impropre à la BAIGNADE, laisser-faire total par l’ARS  ou il a ses entrées et que vive la salpingite, dermatoses chez Arcas, considérées comme dangereuses par les chercheurs de l’université de Montpellier ; la  solution, remettre en états les stations d’épuration.  

 

           COMME CREATEUR de CALCAIRE, tartre, CALCITE, entarteur de tuyauteries en tous lieux, et tous débits. Depuis que le Siae fora au-dessus de Vieussan la nappe de Montpeyroux, il nie l’évidence en diffusant de fausses infos sur la vraie teneur en calcaire (voir brochure Siae sur le site ayrettesanseau). CUMULUS  farcis de concrétions, les fabricants de ballon d’eau chaude font fortunes dans le secteur. CUMULARD impossible de laisser sa place tellement il y est collé. CONSEIL du Siae : lavez-vous à l’eau froide pour éviter le CALCAIRE

 

COMME DYNAMITEUR, il a prétendu longtemps « mettre en transparence »l’airette. DESTRUCTEUR des terrasses du Caroux (plus de soixante villas hideuses, installées en dépit du bon sens pour faire plaisir à Pierre, à Jacques ou à Paul éphémères encartés au PS en échange d’un permis de construire discrétionnaire. DELEGATION de compétences,  sa secrétaire au collège a subi une délégation des compétences remarquable et très rare chez lui.  DIRECTEUR de collège fictif champion toute catégorie d’absentéisme, des générations de mômes peuvent témoigner. Petit DICTATEUR voir le film de Chalot

COMME EIFFEL, éphémère peinture verte qui a viré au rouge chimérique d’un pont de voie ferré attribué à Eiffel, un type de mythomanie remarquable. C’est Fives Lille qui l’a construit, Eiffel n’en a jamais entendu parler. ENDETTEMENT vivre à coup de subvenions publique il reste 130€ par habitant, voire plus, à la charge  du citoyen. Vu la montagne de travaux entrepris, parfois inutilement, la dette est conséquente, 1250 € à Olargues par foyer de contribuables dans le top 10 des villages endettés.

 

COMME FANFARON FEODAL FARCI de FABLES. FACSIMILé, usurpation, détournement de commémoration, captation de maquisards au profit d’une bourgade  qui n’a pas  forcément eu un passé honorifique.  FAUT pas oublier de rappeler la tannerie d’olargues  lieu de passage de réfugiés, déportés ou de jeunes en partance pour le STO et la section du groupement 23 des chantiers de jeunesse qui durant la Seconde Guerre mondiale sont passé dans ce camps d’internement.  Jusqu’à ce jour aucun souvenir de mémoire n’a été fait  pour commémorer  le  triste passage de ces personnes dans ce lieu situé à olargues.

 

         COMME GERMES ;  trouvé dans plusieurs bassins des hameaux une longue histoire de GERMES à raconter. GESTION erratique des fonds public : le Siae est au bord de la faillite. GARANT du bien être des habitants en collant un hangar suffisamment haut à la vielle bâtisse moulin banal,GARANTISSANT à son propriétaire  une vue imprenable sur la tôle ondulé qui GACHE cette  propriété plus que centenaire définitivement dévalorisée.

 

          COMME H2O, pseudo prof de chimie (son vrai métier) il a oublie le dosage des bases au phénol phtaléine et prétendit que l’eau du couduro était trois fois moins basique qu’en réalité ; un môme de cinquième, muni du manuel  la chimie pour les nuls aurait indubitablement établi les vrais chiffres qui aurait évité aux abonnés des pertes sur les machines à laver sévères.

    

       COMME INVENTEUR de catastrophe naturelle. IAGO le traître pervers des pièces de Shakespeare, INDICE salarial de sa secrétaire  qui ne respecte pas le statut de la fonction publique territoriale, celui du cantonnier sous payé aussi. INIMITABLE, le campotel laissé à l’abandon au profit d’un carré des services publics aussi horrible que superflu, une dépense publique INUTILE.

 

               COMME JARDILAND (à la place du lac de l’airette), JARDIN d’iris, jardins médicinal, jardin méditerranéen (le plus cher d’Europe).JEUNESSE aux abonnés absents : terrain de foot vide, plus de salle, pas d’animateur de rue.  JEU de chaises électorales, le meilleur en la matière pour placer ses amis ou ses affidés dans les 14 mairies de la comcom orb-jaur, monopole absolu garantit. JE suis tout et JE veux plus

 

        K COMME KOtechnique pour bientôt et financier pour demain. KIM IL JUNG le dictateur coréen, son modèle en matière de démocratie, grand manipulateur des Azais, Molières et autres envoyés gangréner les rares associations qui prennent en main les dossiers chauds. KAYAK et Enduro VTT  sont les seules activités reconnues culturelles du canton.

 

COMME LISSON et LOPEZ. La décharge de Lisson a pollué irréversiblement en métaux LOURDS (arsenic surtout) tout le flanc nord du Naudech. L’entreprise Lopez exerce un monopole de fait sur les travaux de la commune d’Olargues. LOUPè la maison de service sa beauté naturelle occupe toute la place.

 

 COMME MAFIA ROSE dite aussi les « élus d’abord ». MAGOUILLE de l’autre coté du Jaur où on fait la loi pour soi ; ainsi un tueur est hébergé, gratuitement, au campotel, donc au frais  des communes, pendant tout un hiver. Avec la justice pas de problème le PS a des amis bâtonniers et il s’en vante.  Lire la  « la source d’inspiration juge Roy Bean », « La Loi à l'ouest du Pecos ».

 

  COMME NULLE et non avenue l’action du PS en matière de défense du service public.  NEOFASCISME rural, tout pour la famille, les amies, les intérêts privées, le clan ; les personnes qui démontrent les forfaitures de bien public au profit de privés sont conspuées.

 

.

  O COMME OUVERTUREà droite, aux fachos et aux curés. ORGUEIL et vanité, pratiques très aux points pour s’accommoder des idées des autres pour lui et en tirer tout les avantages exemple Cebenna, FIls des arts subventionnés et mis aussitôt sous tutelle. OLARGUES siège social du président des présidents, capte toutes contributions de l’Europe. OUVERTURE à son clan et fermeture au public.

 

 P COMME PANIER PERCE, PLANTE MEDICINALE,PARC  naturel régional du Haut Languedoc trafiqué en zone industrielle et dont il se verrait bien PROPRIETAIRE  PRESIDENT. Directeur des présidents (du clic d’or au club du tourdre farci aux airelles du Montalet, en passant par la présidence des maires du massif central et de la montagne héraultaise. 14 présidences en tous)

  Q COMME QUEDALLE que du beau chez lui à olargues et rien ailleurs, une seule commune la sienne. Voir la désolation de Saint Etienne, de Mons, si vous pensez que la Comcom traite les communes sur un pied d’égalité. Voir le luxe de Mauroul comparé au Sahuc ou à La Coste. QUESTIONsans réponse est son jeu télé préféré. 

  R COMME RASMUSSEN  ex chef de l’Otan implanté à ceps dans une villa de 250 m2. Arcas qui n’avait jamais pensé à entretenir les tuyaux a failli l’intoxiquer au plomb ; depuis il le caresse tellement qu’il lui a enlevé de devant chez lui les éoliennes que, la verte de gris, prévoyait d’installer. Ressources humaines du conseil général où il exprime un mépris du syndicalisme intense. REPARTIR pour un énième mandat afin de camoufler encore un peu plus le désastre accumulé depuis 36 ans.

  COMME SAINT VINCENT D’OLARGUES où il a ses villas et  où ses chiens peuvent  faire tomber la voisine  qui portera plainte  et sera outragé publiquement pendant les 14 cérémonies des vœux  de campagne électorale. Zone de non droit, les voisins  peuvent en parler. SIAE qui collecte 500 000 euros sans pouvoir réparer les tuyaux.

  COMME TRIPLITTETEILLAUD qui se TAILLE avant le TSUNAMI. Comme l’écrit  Midi Libre, Teillaud est bien parti de lui-même, comme chef-chef au conseil général de l’Hérault où il avait jusqu’alors occupé un emploi fictif, car il sait mieux que personne la grosseur de la patate chaude s’il  avait succédé au marmiton.

  COMME UNI POUR LE PIRE A LA COMCOM, qui appauvrit toutes les communes adhérentes à la communauté des communes, assèches les finances des communes et capte l’impôt du contribuable au bénéfice du partie socialiste.

 

   COMME VASSAUX. La vigneronne irriguée par de l’eau potable, le kakou en Subaru bleu pétrole façon go fast, le cantonnier de luxe, le promoteur de lotissements perchés, saint martin du tiroir caisse. Jamais plus de trente cartes,  que des élus vassalisés, notion de militant de base PS inconnue. VANNE de VIDANGE de l’airette, jamais entretenue, coût en cours.

   

  COMME WAGON de casseroles : le moulin banal, la première station d’épuration emportée dès la première crue en vacances à Béziers, le campotel à l’abandon,  la décharge non réhabilitée  seulement couverte de terre, la fuite de capitaux du Jardin Méditerranéen et surtout le dynamitage de l’airette : ni oubli ni pardon

    COMME XENOPHOBIE de base, vendre n’importe quoi pourvu que l’argent rentre au profit de l’immobilier. Comme quel MONSIEUR X  sera élu au conseil général nouvelle formule en 2015, ce ne sera pas  rubéole et si c’est « Mecsita »le pire est à redouter.

    COMME « Y A RIEN ICI POUR SE SOIGNER », la maison de retraite La Châtaigneraie est un mouroir en haut d’une pente d’où pas un vieux ne descend plus, l’infirmier des pompiers jamais là, l’hélico toujours en réparation, tout pour le goudron quedalle pour la prévention (un défibrillateur caché sur le mur nord de la mairie et c’est tout).

   COMME ZONE DE DEVELOPPEMENT EOLIEN ; le PS travaille à en implanter dix d’abord puis trente, là où on ne les voit pas depuis Olargues, sur les Avant-monts, à Ferrières Poussarou ; les vassaux font chorus. « Augeix » PDG d’EDF énergies nouvelles multiplie l’application de  la graisse à la silicone (pas de traces !).

                              

Rédigé par des Indignés, le texte est indépendant de l’association attac Jaur somail

Nouvelle image                       Nouvelle image (1)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article

commentaires