Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 06:58
         Décembre 2002 : coup de tonnerre dans le Canton. Au terme d'une enquête publique, la population découvre que sur le site de Tanarès (carrière Carayon), commune de Riols (34), à proximité de Saint-Pons, est prévue l'implantation d'un CDSU - centre de stockage de déchets (dits) ultimes - pour tout l'Ouest de l'Hérault, au coeur du Parc Naturel du Haut-Languedoc (100.000 tonnes/an, revues à la baisse en deuxième mouture à 75.000 t/an ; avouées). Milliers de signatures sur le registre du commissaire-enquêteur. Et lors d'une réunion publique imposée par la population aux élus et à la cupide multinationale réalisatrice du projet, Sita-Suez : stupéfaction ! C'est notre député-maire Kléber MESQUIDA qui est le promoteur du projet avec, sans doute, l'aval du Conseil Général qui, sous la pression populaire, a dû prendre entretemps une motion contre ce même projet. Honte ! Il a trahi ses camarades et vendu le pays par ambition personnelle  - notre social-démocrate, cheval d'orgeuil courant Fabius et vice-président du Syndicat Mixte. D'où là constitution d'un cartel de citoyens socialo-catho-chasso-artistico-écologistes, dont le point commun est de ne vouloir ni de la Sita, ni de ses complices : l'association Patanarès, soit 1180 adhérents, faite de peu de bo-bos, et de beaucoup de prolos.
        Ainsi, depuis deux ans, de manifestations en manifestations - dont une de plus de 2000 personnes à Saint-Pons - de réunions en forums, nous luttons toujours contre ce dévastateur projet, contre la décision du Préfet qui a donné l'autorisation d'exploitation malgré une opinion très partagée de la Commission Hygiène et Sécurité, contre l'incurie des élus du Parc, contre la pieuvre Sita-Suez à laquelle le permis de construire a été refusé et qui n'a pas la maîtrise du foncier, en proposant une solution alternative : le compostage rustique. Car nous voulons traiter nous-mêmes nos déchets et ne pas les envoyer ailleurs. Solution à l'échelle humaine, supervisée par le public et  créatrice d'emplois.
       A ce jour, face à la pression populaire, aucun coup de pioche n'a pu être donné sur le site, mais nous savons qu'en coulisse des intrigues s'activent. D'où notre vigilance, car les élus de tous niveau ayant failli en se dérobant à leurs devoirs (certainement suite aux pressions de notre bon député-maire), nous ne pouvons compter que sur le soutien des habitants, ce qui explique, pour certains, la détermination de relayer notre combat citoyen par une lutte politique, radicale et collective. Voilà la raison de la (re)création d'une cellule P.C.F. dans notre beau canton.


    Texte (re)fondateur de la cellule communiste saint-ponaise - 3 février 2005.
     3, avenue de Castres - 34220 Saint Pons de Thomières.

   Guy RIBA, Bernard BLAISEAU, Pierre BLONDEAU.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale
commenter cet article

commentaires

Anthony 11/07/2009 14:41

J'oublie de saluer les camarades Guy et Pierre. La cigale fait toujours du bruit accompagnée des grillons dans les prés.

Anthony 11/07/2009 14:40

Cher Pierre

Il est bon de mener les combat n'impore où que ce soit, c'est précisménet cela qui fait vivre tant les terroirs que le tissu rural. Tous mes encouragements dans votre démarche :).

Bonnes vacances à vous. Je vous signale tout de même que le forum de politique directe bouge. Bonne continuation dans vos activités

http://forums.over-blog.com/topic-1001412929.html