Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 19:49

Etre député ; c’est proposer, débattre, et voter les lois de la République (et non ronfler dans son bureau du conseil départemental.

 

Soutien au candidat de la France Insoumise sur la 5ème/34 Pierre Polard

Les 19, 20 et 21 mai 2017, les insoumis de Saint-Pons étaient invités au rassemblement 2017 des Glières (Haute Savoie). Au programme, conférences-films (dont « La Cigale, le Corbeau et les Poulets ») et Paroles de Résistances d’hier et d’aujourd’hui. Témoignages émouvants, comme celui comme celui d’un inspecteur de l’URSSAF d’Avignon, en lutte avec sa hiérarchie et les politiques de P.A.C.A. Qui veulent le contraindre à se taire et fermer les yeux sur leurs pratiques délictueuses, voire l’éliminer.

Ce qui nous a conforté dans notre choix local : soutien à Pierre Polard, seul en mesure de gagner la circonscription à notre cause. Il faut renouveler cette classe politique corrompue, et cela ne pourra se faire que par une union des (vraies) gauches. Ce qui n’a malheureusement pu se faire aux élections prési- dentielles, nous, nous pouvons le faire localement en votant pour lui.

Front rouge et vive la Sociale !                                                          Pierre Blondeau

 

Le saviez-vous ?

Mesquida la honte !

Les derniers écrits de Mesquida sur Pierre Polard sont de la même nature que le rire d’une hyène ricanante : jaune. Il vomit les barbus (Polard l’est) et le fait passer pour un traître, un opportuniste (on di- rait qu’il parle de lui-même : l’histoire de la paille et la poutre dans l’œil...) Et cerise sur le gâteau, il dit le plus grand bien du P.C.F.(1) (baiser de la mort). Nom d’une bougnette ! Cela n’a pas toujours été le cas : pour mémoire, il a dénoncé hargneusement la cellule Jacques Roux, en 2009, à la police anti-terroriste et politique.

Mesquida a tout simplement peur de Polard(2), jeune, rassembleur, compétent, et de la (vraie) gau- che, et non « peau de lapin » comme lui. Traitre ! Judas et traître : pour accéder au pouvoir, il a trahi suc- cessivement les Saumade, Nayral et autres Vézinhet, qui ont, inscrit sur le front, « Mesquida m’a tuer ! »

Et aujourd’hui, pour éviter la déroute qui vise beaucoup de candidats socialistes, sa candidate fanto- che(3), Marie Passieux, qui sera à sa botte, ose se prétendre de la majorité présidentielle (alors qu’il y a un candidat officiel d’En Marche). Plus faux-cul tu meurs ! Quelle honte ! Les électeurs vont-ils se laisser piè- ger ?

Alors, en bouquet final, la France Insoumise, et surtout le groupe d’appui de Saint-Pons, crache en pleine face de Mesquida le mot de Cambronne et lui rappelle qu’avant de donner des leçons, il ferait mieux, pour être crédible, de régler au P.S. ses 17 000 € de cotisations de retard.

(1)Le jeune Capron, candidat communiste, critique plus que de raison la France Insoumise, et dans le même temps, ce matamore dit le pus grand bien de Marie Passieux. Il déclare déjà qu’au second tour, il se désistera en sa faveur ! Et lorsqu’on sait qu’il a un lien de subordination avec la mairie de Clermont l’Hérault, on comprend que son rôle est d’affaiblir la France Insoumise au profit de la Social-démocratie crasseuse...

(2)Son réseau de maires, sur lequel il régnait par la terreur (chantage aux subventions) est en train de prendre l’eau. C’est son chant du cygne.

(3)Kléber ne peut plus se représenter : loi du cumul des mandats oblige. Et il veut, comme toujours tout manœuvrer et commander. C’est, chez lui, une pathologie obsédante.

 

Et comme disait Mère Grand, « quand on grimpe au châtaignier, il faut avoir les fesses propres !»

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale
commenter cet article

commentaires