Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 11:57

“L’aboutissement de toute pensée, c’est le pavé.” Sorbonne, mai 1968

 

 Le combat continue

 Les juges de la Cour Administrative de Nantes ont validé, le 14 novembre 2016, les arrêtés autorisant les travaux du (futur ?) aéroport de Notre Dame des Landes. Et ce contrairement aux préconisations du rapporteur public (pour mémoire, les conclusions de ce dernier sont généralement suivies, dans 90 % des cas), ce qui prouve que c’est bien une décision dogmatique et un règlement de compte entre Royal, Hollande (contre le projet) et Valls, Ayrault (pour le projet). Maintenant, la Z.A.D. peut être évacuée, malgré le pourvoi devant le Conseil d’Etat demandé par les opposants au projet, pourvoi qui n’est pas suspensif. Mais nous souhaitons bien du plaisir aux forces de l’ordre et aussi aux locataires de toutes les permanences et représentations du P.S. de l’hexagone… NDDL n’est pas Sivens ! C’est immensé- ment plus grand et les mairies et agriculteurs locaux sont contre le projet, contrairement à Lisle sur Tarn. Et une bavure de plus serait suicidaire pour le candidat P.S. aux élections présidentielles. Et puis l’opération César de 2016 a échoué à NDDL faute de troupes (2600 moblos quand même !). 
Donc on résistera jusqu’à notre victoire finale. Non par orgueil comme les politiciens du Grand Ouest, mais pour défendre (ce qui est la loi, nom de Dieu !) les zones humides, les espèces protégées, la bio-diversité, notre vision d’un autre monde. Et pouvoir, en tant que peuple souverain, dire merde aux crapules, genre Vinci, qui veulent nous exploiter et nous imposer les intérêts de leurs actionnaires… 
Pierre Blondeau
 
Le saviez vous ?
 
1 Les policiers exaspérés par la nouvelle réforme (M.L. du 11 nov. 2016)
« L’enquêteur devra désormais, et sous certaines conditions, permettre au mis en cause de s’entretenir physiquement ou téléphoniquement jusqu’à 30 minutes, sous surveillance constante d’un policier… » Comme chaque citoyen attaché aux valeurs de la République (entre autres la présomption d’innocence pour toutes et tous, définie par la Charte des Droits de l’Homme), les policiers devraient se réjouir de cette nouvelle loi. Mais non ! Prétextant une surcharge de travail (motif spécieux), les bleus coincent. Pour eux (la plupart au moins, qui rêvent d’un état policier), le gardé à vue est présumé coupable et on doit le conditionner (isolement, humiliation, chantage, pression psychologique…) afin qu’il craque et avoue (même s’il n’a rien à avouer). Et s’ils font une bavure, cela passe aux pertes et profits. Et vous pourrez vous brosser pour obtenir explications et excuses. Pauvre police. Honte à cette institution ! Javert, qui avait de la morale et de l’honneur, ne pouvant plus accomplir sa mission –arrêter Jean Valjean-, préfèra se noyer (relire les Misérables).
 
2 Hérault juridique et économique (du 3 nov. 2016)
Une photo des jeunes au mileu desquels trône notre bon Kléber. Et ce au profit de « Parlementre prise. Soit la rencontre entre politiques, entreprises et jeunesse engagée. » Engagée dans quoi ? Le mépris des masses populaires à la vue de leur look ? On pourrait aussi envisager le mariage de la peste et du choléra. Bref, c’est de la daube pour petits bourges dont les dents rayent le parquet.
 
3 Amour du patrimoine
a) A Marso (hameau de Riols), l’association Terre Riolaise et la dernière habitante du lieu-dit sont fiers, et à juste titre, de pouvoir restaurer le four à pain. Très heureuse initiative… A Saint-Pons, l’ancienne Manufacture Royale construite au XVIIe siècle sous l’impulsion de Colbert, agrandie en 1740 et labellisée en 1754, n’intéresse personne. Pas même le Midi Libre dans lequel pour- tant on trouve parfois des articles sur des faits ou des bâtiments historiques. Le seul commentaire, c’est qu’il faut traverser le village pour faire ses courses, mais de la destruction des bâtiments, que dalle ! Le patrimoine, la beauté de la cité, le « trésor » St-Ponais, l’héritage pour les générations futures, on s’en tamponne le coquillard. Triste mentralité ! Simples d’esprit (qui n’iront même pas aux cieux). Jean Roudière, reviens !
 
b) La Com’com Pays St-Ponais a signé (début 2016 ?) une convention patrimoine –encore une daube- avec le département. Bravissimo ! Mais elle n’a même pas la correction de répondre à notre requête, de nous soutenir, nous Attac Jaur-Somail, dans notre combat contre la démolition de la Manufacture Royale (cf. ci-dessus). On peut donc douter de nos élus communautaires sur leur désir de défendre le patrimoine. Idem d’ailleurs pour les élus municipaux. Quant au Parc Régional, dit naturel, sait-il ce qu’est une manufacture royale ?
 
4 Le mot du président du conseil d’administration des pompiers de St-Pons, …
soit notre bon Kléber, qui cite Boris Vian : « Ce qui m’intéresse, ce n’est pas le bonheur de tous les hommes, c’est celui de chacun. ». Propos incongru dans la bouche de K.M. Non, la seule pensée de Vian que le bonhomme pourrait reprendre à son compte, c’est : « J’irai cracher sur vos tombes »…
 
5 Spectacle « Un pays pour Laura » (19 nov. 2016, salle de Ponderach, S-Pons)
Très bel exercice, en présence d’un public nombreux. L’orchestre et le chœur sont remarquables et les deux comédiens accomplis. Une motion spéciale à Marco
(1) (Soulignac) grandiose dans sa composition. Il fait juste une petite allergie aux hémiptères locaux. Petite preuve d’allégeance au « Comte des Hautes Terres (2). Mais cela sera de courte durée… Notre Marco n’a pas raté son retour à St-Pons et c’est l’essentiel. Preuve que la soirée était formidable, le gonze Mesquida a daigné tapoter par deux fois ses menottes et a consenti à sortir son appareil photo pour immortaliser la scène.
(1) Norbert Estienne, pourtant encore maire de Murviel, s’est recyclé comme le Monsieur Loyal de cette troupe. Il a l’air d’être meilleur dans cette tâche que comme camarade, frère et conseiller général. Ce qui n’est d’ailleurs point difficile.
(2) Cf. le brillant article pondu en 2003 par le regretté Laudinas. A l’époque rédacteur en chef de l’agence Midi Libre de Béziers, ce journaliste, après une bombance, avait composé un article élogieux, voire un tantinet servile, et avait affublé notre Kléber préféré de ce titre…
 
6 Nullité et incompétence François Hollande, en visite dans la région :
« J’ai confiance en la France. » Le problème, c’est que la France n’a plus confiance en lui…
 
7 Leur blason est le tétard (ou : plus gonflé qu’un socialo, tu meurs !)
Les sections de la rose fanée, qui se dit sociale (voir la nouvelle loi sur le travail) et écologiste (merci pour Sivens, Bure, NDDL, éoliennes industrielles…) distribuent un tract : « Attention, danger pour 2017 ! La droite porte un projet inégalitaire et autoritaire. » Ce qui est, bien sûr, la vérité, mais ces couillons seront très mal placés pour la dire. Au lieu de faire un semblant d’autocritique, de faire un geste (NDDL, par exemple), ils se mettent dans la position d’opposants, alors que le P.S. est au pouvoir depuis 2012 et est encore là pour six mois. Son programme (ce n’était pas celui celui des promesses de campagne, d’où le sentiment de trahison chez les prolétaires) a été inégalitaire et autoritaire. Les masses populaires, percevant l’arnaque intellectuelle, choisiront les partis dits d’extrême gauche si elles veulent (vraiment) voter à gauche et non pour un social libéralisme perfide (à la Valls ou à la Macron).  
 

Debout les gars ! Réveillez vous ! Il va falloir en mettre un coup( …)

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article

commentaires