Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 13:17

“La liberté d’autrui étend la mienne à l’infini.” Bakounine

Camarade sexiste

Pour les attitudes, les phrases sexistes dans le milieu militant d’extrême gauche, un blog existe : http//salutcamaradesexixte.tumblr.com/

Qui sait ? Peut-être qu’une de vos phrases est dedans… Qui n’a jamais tenu de propos sexistes, « pour rigoler » ? Non, mais sans blague ! L’humour sexiste est oppressif, de même que l’humour raciste, transphobe, homophobe, lesbophobe…

Le combat syndicaliste n° 416

Le saviez-vous ?

1 Quelques titres tragi-comiques du Midi-Libre

٠23.10.2016 « Des crèches dans les lieux publics » Les calotins et les blaireaux à poils durs (ceusses qui exècrent l’autre) revêtent cette année encore, la chasuble (vert de gris)). Les crèches, comme dans notre enfance, doivent s’exposer dans les foyers et/ou au cœur des églises. C’est du domaine privé, comme tout autre signe religieux. Au moins dans le Saint-Ponais, nous veillerons à ce que le principe de neutralité (la laïcité) soit respecté.

٠24/10/2016 Riols sur l’Embreux : « Les anciens se mettent à table ». Le bon Robert, lui, cela fait longtemps qu’il s’est goinfré et il a même gardé les couverts…

٠25/10/2016 « Des flics de la région avouent leurs peurs ». C’est plutôt nous, les masses populaires, qui devrions avoir peur. Peur de leur incompétence, de leurs bavures, de leurs dérives idéologiques et de leur souhait de créer un état policier à leur mesure…. Qu’ils fassent le ménage chez eux (condamnation de leurs brebis galeuses), qu’ils montrent l’exemple (attitude irréprochable) et déjà « l’ambiance nationale » sera de meilleure qualité.

 

2 Seul Kléber Mesquida avait déjà osé (cf. La Commune n°152*)

Le 30 oct. 2016, pour son anniversaire, Henri Valette (mari de la 1ère adjointe), a privatisé l’espace Barthez et la salle de réception de la mairie. Barrières, « badges », traiteur, tables. Et ce en catimini.. On n’ose demander qui a payé, Mais nous invitons chacun à solliciter le même privilège… * annales médiévales St-Ponaises d’août 2009, un des numéros du Top 10 des meilleures « la Commune » : mariage de la fille du saigneur local à l’espace de la Source.

 

3 Message à la cantonnade

Pour Daniel (Cauquil), son père, à qui il ressemble tant, et qui restera toujours chéri au plus profond de son cœur.

 

4 Mouvement des policiers en colère

Ces « HLL* » se constituent en association. S’ils sont logiques -ce qui reste à prouver- ils doivent gérer cette fumeuse combinaison de façon collégiale et tournante. Autrement, ils retomberont rapidement tôt ou tard dans le travers des syndicats, avec un président, vice-président et tutti quanti… qui peuvent être dévoyés par la hiérarchie, ce dont, a priori, ils ne veulent pas à ce jour…

*Hors la loi : terme des événements d’Algérie désignant les combattants pro-indépendantistes

 

5 Un hiver sous tension

« La France se prépare à un hiver délicat : le recours à d’éventuelles coupures de courant est envi- sagé » (Midi Libre du 9 nov. 2016). Le réseau de transport d’électricité RTE crie au loup : le parc nucléaire de l’hexagone serait déficient : de 9 à 13 réacteurs seraient H.S. et si l’hiver est rude, ce sera la Bérésina. On demande au citoyenne de réduire sa consommation, de démarrer les appareils ménagers en heures creuses, d’éteindre la lumière dans les pièces inoccupées, de baisser la température de 1 à 2 degrés dans les logements… Pourquoi pas ? Cela s’appelle l’éducation. Mais là, ils nous prennent pour des cons, car personne n’ose déclamer (commerce oblige ?) que la débauche des lumières des décorations de Noël sont inutiles et particulièrement énergivores. Donc, comme d’habitude, que les pouvoirs publics montrent l’exemple avant de culpabiliser le quidam…

 

6 Souvenirs, souvenirs (du fond d’une cantine)

Le 10 juin 2012, un comique, Patrick Hefner, contrôleur général de la direction de la police nationale, en réponse à un camarade qui lui demandait le pourquoi et le comment de notre triste histoire du 3 sept. 2009, proclamait que notre placement en G.A.V. s’était déroulé dans le strict respect des dispositions du code de procédure et des règles de la déontologie policière. Et notre popotin, est-ce du poulet ? le gonze ne doit pas savoir comment est conduite une G.A.V. Et puis dans la fosse à rats, nous étions 9 et non 4 comme il le prétend. Mais bien sûr, il ne donne aucune réponse concernant le nom des empafés qui ont fait croire aux guignols de la DNAT, que nous étions les corbeaux…

 

7 Honte à cet édile !

Suite à l’article n° 4 de la Commune n° 296, la mairie de La Salvetat a réagi : En gros, non, la mairie ne peut pas être taxée de complicité avec les « Brigandes ». Qu’il marie un couple de « sauvageonnes », c’est de son devoir, mais qu’il passe la soirée avec elles pour le repas de noces à la salle des fêtes, cela frise la collusion et constitue une faute majeure. Rappel : ce groupe sectaire est, prétendument, surveillé par la gendarmerie et les RG (aux dires de ces deux institutions) et l’attitude ambiguë du maire Estadieu ne peut qu’embrouiller un peu plus l’enquête… A suivre.

 

8 Mais quelle est cette fosse à ours ?

Planquée au fin fond de Ponderach à 250 m de la maison du gardien, et après le petit pont de la voie verte, vient d’être creusée une tranchée (2m x 2m x 1,80m). Au fond, des viscères, des pattes et la moitié d’une hure, ce qui est totalement interdit par la législation en vigueur et écologiquement malsain. Comme la fosse est sur le terrain communal (les employés, à un jet de pierre, stockent et brûlent des végétaux), ce délit ne doit pas être inconnu des élus. Donc un ou plusieurs responsables (adjoint ?) couvrent les coupables. Pour quelles raisons ? pour quels profits personnels ? Dans cette affaire, le plus insupportable, c’est la responsabilité de nos édiles. Nous veillerons, quitte à ester, comme dirait notre bon Kléber, à ce que la loi soit respectée… Et nous espérons aussi que le responsable du G.IC. St-Ponais fasse enfin la police au sein de la communauté des chasseurs… P.B., le 10/11/2016

 

Dernière minute :

La veille du 11 novembre, des tags ont fleuri. Mais pas sur le monument aux morts comme l’a proclamé le Midi Libre. Et on peut encore moins dire que le monument est dégradé, comme d’aucuns l’ont prétendu. C’est sur les bancs du pourtour qu’il y a eu des slogans : « Non à la guerre ! », « Non aux armées ! », « Non à la légion au Larzac ! ». Comment ne pas être d’accord avec eux quand on est libertaire ? Sur la forme, on peut discuter…

 

En avant-première, le film « la Cigale, le Corbeau et les Poulets » va être diffusé au cinéma de Saint-Pons de Thomières les

vend. 6 janvier 2017 à 20 H 30 et ce avec débat à l’issue du film

sam. 7 janvier 2017 à 20 H 30 et le pot de la Fraternité dim.

8 janvier 2017 à 15 H

Vive la démocratie directe ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article

commentaires