Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 11:01

De nos révoltes construisons un autre avenir !

Pour une offensive solidaire et antifasciste

Marine Le Pen tente de donner une image modérée du Front National, mais la réalité est tout autre. Le FN reste au centre de la nébuleuse de l'extrême droite française et de ses différentes composantes. Il continue à entretenir des liens étroits avec une multitude de groupes et personnalités qui ont en commun la haine de la démocratie et une vision raciste de la société. C’est ce qui le pousse à soutenir Dieudonné qui entretient à dessein la confusion entre le légitime et nécessaire antisionisme (le refus de la politique menée par Israël contre les Palestiniens) et l’inadmissible antisémitisme (racisme ant-juifs) La grande proximité de ce dernier avec JM Le Pen, le FN, le fasciste Soral, le négationniste Faurisson et les différents groupuscules d’extrême-droite (dont celui impliqué dans le meurtre de Clément Méric), le disqualifie vis-à-vis de tous ceux et celles qui luttent contre toutes les formes de racisme et notamment contre le racisme anti-musulman..

Union Syndicale Solidaires (www.solidaires.org)

Le saviez-vous ?

1 Fusion des trois Com’com

Cette fois-ci, c’est fait : à la manière d’un gouverneur de protectorat d’indigènes, le Préfet, qui devrait être un grand commis de la Nation, a entériné la fusion des communautés de communes d’Olonzac, Olargues et St-Pons et ce contre l’avis de la plupart des conseillers municipaux représentant le peuple souverain…

Maintenant, une bagarre à couteaux tirés va se produire pour la présidence.

Pronostic du tiercé ? Arcas a repris du poil de la bête dernièrement. Cabrol est englué dans ses problèmes de commandement de pompiers (de surcroît, il est rès mal vu dans la zone d’Olargues) et Pastré, du Minervois (cf. les anciennes « Communes ») accuse un coup de mou (éloignement ponctuel ( ?) du grand timonier départemental ?).

Y aura-t-il un candidat Kinder surprise en lice ? Cela va être chaud… A suivre. P.B.

2 Les deux font la paire, ou la petite histoire de Kléber le trompette et de Francis le castor

Le premier, Mesquida, gonflé comme un têtard, déclame sans vergogne, dans « Je dis oui à mes envies », bouquin du conseil départemental, « des valeurs auxquelles je suis profondément attaché : l’ouverture aux autres, la tolérance et la fraternité. » En vieillissant (comme nous tous), tu perds ta lucidité, cher camarade solférinien. Tu as peut-être quelques qualités, mais surtout pas celles-ci. Souviens toi de cette devise qui te va comme un gant : « Qu’ils me haïssent pourvu qu’ils me craignent. » Et là, macache de la tolérance, de la fraternité…

Le second, Cros, petit bateleur de la montagne, solférinien réprouvé,proclame, lui, dans le Midi Libre que la plate-forme bois du Camp del Tour produit « déjà ses effets qui s’amplifieront. » C’est flagrant, il suffit d’y aller :: on se rend compte très vite : des norias de camions, mais de troncs seulement… Dans ces deux cas, cliniques ( ?), c’est ce qui s’appelle prendre sa vessie pour une lanterne…

3 Sanglots et gémissements

Il va falloir remercier le Sénat réactionnaire : c’est lui qui a indirectement sauvé l’honneur de notre doulce France : en ne votant pas dans les mêmes termes que ceux de l’Assemblée nationale la loi sur la déchéance de nationalité, il a empêché qu’elle soit inscrite dans la constitution.

4 Z.A.D. partout !

La première ZAD antiéoliennes industrielles a été créée le 16 mars 2016 à Bouriège 11300 (plein Sud de Limoux en direction de Quillan). Le projet porté par le maire a fait fi (comme partout) de l’avis de la population (peuple souverain) Ce plan durait depuis une dizaine d’années et arrivait à son stade final, c’est-à-dire le début des travaux sur le terrain. Un collectif local, très motivé, n’ayant plus que cette solution, fit appel à de jeunes ZADistes (dont certains irréductibles de Sivens). Les travaux devaient commencer une semaine plus tard. Si bien que le lundi matin 21 mars 2016, les deux jeunes de faction prirent sur le râble tout le poids de l’action conjuguée des terrassiers, de la brigade de gendarmerie de Limoux, des R.G. et du chef d’escadron (féminin) de la gendarmerie de Carcassonne.

Mais ces deux zadistes (renforcés aujourd’hui 23 mars 2016 par une quinzaine d’autres) firent merveille et grippèrent (avec l’aide du Collectif local) la machine du maire. Celui-ci, un dénommé Pous, certainement pas le plus intelligent de sa bande, avait certifié à tous que le chemin communal, seul accès à ce jour aux terrains où auraient été érigées les éoliennes, faisait 5,5 m, 6 m de large alors qu’au maximum, ce dernier fait 3 mètres. Les terrassiers devraient donc empiéter sur les terrains de propriétaires récalcitrants. Et c’est bien sûr de leur part un niet massif.

Ceux-ci devront être expulsés, mais d’ici là, les poules auront des dents, Valeco aura perdu beaucoup de thune et le maire aura du souci à se faire, pour s’être mis lui-même dans cette souricière pourtant très facilement prévisible et avoir fait passer la préfecture et les gendarmes pour des jambons. Comme pour NDDL, Sivens, Agen…, les Camille seniors ravitailleront cette ZAD. Les besoins sont toujours les mêmes. Dépôt possible à la Cigale, qui fournira des renseignements sur l’évolution de la situation. Cela aussi nous servira d’expérience en vue de l’installation d’une ZAD locale, base arrière de différentes ZAD tournantes… P.B.

5 Pour info, et à ceusses qui ont du mal à suivre

Les gardes assermentés, au nombre de 55.000 sur le territoire national (27.000 gardes chasse, 8.000 gardes pêche, 20.000 gardes généralistes) sont des personnes privées, titulaires d’un agrément administratif, investies de prérogatives de puissance publique. A ce jour, nous en avons un sur notre bonne ville, et d’autres sont en formation. Agissant souvent de façon isolée, indépendamment des forces de police ou de gendarmerie, ils peuvent cependant contribuer, dans le respect de leurs attributions, à la sécurité globale de nos concitoyens, jusque dans les profondeurs du territoire.

6 Prétention et tartuferie

« Quand je dis à un ministre, tu m’auras contre toi jusqu’au bout, il sait ce que ça veut dire. » (Kléber Tartarin Mesquida dans midi Libre du 25 mars 2016, page 4). Po, po, po ! il n’y a que les gamins qui tremblent devant lui. La question est alors : Combien de pitchouns y a-t-il au gouvernement ?

7 Le socialisme de race blanche

On s’étonne toujours que l’Etat français justifie les contrôles au faciès. En effet, dans un mémo présenté à la cour de cassation, un « agent judiciaire de l’état » assumait en substance que les Noirs et Arabes ont quand même plus de chances d’être des étrangers que les autres…

Le sous-ministre socialiste des Transports, Alain Vidialès, avait déjà déclaré : « On discrimine effectivement, pour être efficaces, plutôt que de rester spectateurs » (CQFD n° 141). Pour être efficace ou pour libérer ses bas instincts, comme la xénophobie et/ou le racisme ? Et que fait cette bande de minables réactionnaires se prétendant toujours de gauche, de cette vertu cardinale de la République qu’est l’égalité ?

Selon Macron, « les représentations des jeunes n’ont pas forcément une pleine conscience du monde dans lequel nous entrons. »

Et lui, caricature d’une bourgeoisie moisie, a-t-il compris que son monde de petit blanc dominant la planète, ayant comme seules valeurs l’égoïsme, la perversité et l’avidité est fini ?

Nous qui sommes des anciens, appellerons le moyen pour arriver à un monde meilleur, inclinaison voulue par la majorité des peuples de l’humanité, lutte des classes. Et contrairement aux dires de quelques prophètes réactionnaires et vérolés du CAC 40, l’issue de cette âpre lutte sera en notre faveur, le prolétariat de tous les continents.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article

commentaires