Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 14:12

Mettons à bas le régime et construisons la République Ecosocialiste !


Changeons le système, pas le climat !


La politique du gouvernement est incompatible avec la préservation du climat, Et il y a urgence : le réchauffement climatique met en danger la seule planète où la vie humaine est possible. La course au profit et l'accroissement sans fin de la production en sont responsables, Les pays et les populations les plus pauvres sont les premières victimes,,, Construisons l'alternative et aux élections régionales de décembre, votons pour la liste Front de Gauche / EELV.

d'après un tract du Parti de Gauche


Le saviez-vous ?


1 Avec le temps, va, tout s'en va,,,
Orange, la multinationale cupide, aura d'ici 2 ans, retiré toutes les cabines téléphoniques de nos
rues. Mais où nos camarades du POI pourront-ils faire leurs réunions à cette époque ? Misère ! Misère !

2 On ne dit pas tout au Préfet !
Celui-ci aurait soufflé, à notre bon Kléber (Midi Libre du 20 octobre 2015) que pour faire des économies, notre brillantissime Mesquida devrait se prendre une piaule à Montpellier (une de plus?)
1- Pourquoi n'y a-t-il pas pensé lui-même ?
2- Et son appartement à Béziers (rue Thomières), à quoi sert-il ? Là, il est à 35 minutes de Montpellier et de réelles économies auraient été réalisées. Et à ce jour, lorsqu'il ne rentre pas à St-Pons pour passer la nuit, ce qui est assez fréquent, où crèche-t-il ? Sous l'écluse ?
Son problème, d'ailleurs, ne se pose que neuf mois de l 'année : en automne, il gîte dans toutes les caves coop de l'Hérault, au chaud et à l'abri de la soif.


3 C'est l'espoir qui fait vivre !
D'aucuns, Mesquidiens frivoles, parlent déjà des prochaines municipales. En manque, ils veulent
(caressent le désir de) reprendre la mairie. Leur caïd et tête de liste serait... Josian Cabrol. A piori, la première tôle ne leur a pas suffi et ils doivent aimer les sensations fortes... Lorsque ces comiques auront compris que Josian, à tort ou à raison, n'est pas chéri (doux euphémisme) par les Saint-Ponais, les poules auront des dents. Et s'il est président de la Com'com actuellement (élection au suffrage indirect où l'électeur n'a pas son mot à dire) c'est uniquement par le fait du prince, en l'occurence notre Kléber unique et préféré, Ce dernier tient les autres maires de la Com'com,, moutons écervelés et bêlants, par les.., la barbichette...*
Mais pas de bol pour Josian, les municipales sont le produit du suffrage direct (et le seul démocratique).
Donc les Mesquidiens devraient mettre un bémol à leur enthousiasme, Déjà, ils avaient juré
qu'ils déménageraient, que Saint-Pons serait un désert si leur liste ne passait pas, ce qui, bien sûr, n'est pas arrivé, Alors, nous leur conseillons de se ressaisir (retour de leur tract éhonté d'entre les deux tours). P.B.
* Pour mémoire, la pantalonnade de la dernière élection de la Com'com à Courniou les Grottes,,, et le magnifique numéro de théâtre d'Alain Mouly, maire de Rieussec, qui, des trémolos dans la voix, a imploré Josian de se (re)présenter à la présidence... et lui se sacrifiant (pour le bon peuple?), du bout des lèvres, a dit oui. Plus faux derche tu meurs !


4 Ils appellent cela la démocratie !
Phénoménal :! Le découpage de la grande Com'com (Olonzac, Saint-Pons, Olargues) a été arrêté arbitrairement par le préfet le 5 octobre 2015 (M.L. du 23 oct. Page 15). Les élus de ce nouveau territoire ont été convoqués pour information et pour la forme le 23 octobre, à Riols, en catimini, par Kléber Mesquida, farouche partisan de cet équarissage (Pour quelle raison? plaire au préfet ? pour faire moderne à la Macron ?) Le gonze leur a expliqué que, comme lui était pour, tous devaient adhérer avec joie et bonne humeur à cette idée flamboyante, Quant au peuple souverain, il n'aura même pas eu le droit à la moindre parole (la réunion étant à huis clos) sur ce sujet qui engage son avenir local pour une cinquantaine d'années, Merci les socialos ! On s'en souviendra lors des prochaines élections,


5 Bruit et chuchotement
Lors d'une dernière « La Commune », nous avions chiffré l'installation de la Com'com du Pays
Saint-Ponais, place du Foirail, à 200 000 € (110 000 pour l'achat de la maison et 90 000 pour la restaurer).
Baraque qui, d'ailleurs, n'a aucun cachet, Il serait intéressant de savoir qui a sélectionné cette maison et pour quelle raison exacte ce choix a été fait,
Or nous étions loin du compte et nous jouions petit bras : acculé par ses collègues, lors du dernier conseil municipal, Josian Cabrol a dû avouer que sa triste farce s'élèverait à 500 000 €, Bravo ! Quelle belle maneuvre, faite avec l'argent du contribuable ! Dans ce cas de figure, pourquoi ne pas avoir fait construire à Riols ou à Courniou ? Riols étant, paraît-il, l'épicentre de la nouvelle grande Com'com. Cette bande Mesquidienne aura vraiment tout fait pour son propre intérêt (clanique) et ce, contre l'intérêt du citoyen, P.B.


6 Où sont passés les frondeurs ? (du P.S.)
Ce mouvement, dont Mesquida a fait partie, était bien de l'intox. Hâbleurs, fabulateurs, ils devaient casser trois pattes à un canard, Mais, après avoir brassé beaucoup de vent, ils ne se sont jamais vraiment opposés au gouvernement du banquier Macron, Et surtout pas lors de la dernière loi de finances concoctée par les socio-libéraux (en fait une politique de droite réactionnaire),
Aujourd'hui, ces frondeurs se sont couchés, Opprobre à ces Pinocchio qui se sont joués des masses populaires en laissant croire qu'une partie des socialos étaient encore de gauche. Terrible mystification ! Mais aujourd'hui, les masques sont tombés...


7 Le journal du PNRHL, automne 2015
« Et les paysages et le patrimoine sont donc ce qui constitue la valeur intrinsèque de notre patrimoine régional », Ils (nos formidables élus à la botte de Mesquida) s'aperçoivent enfin qu'il faut préserver et valoriser notre territoire et vont prendre une nouvelle charte architecturale et paysagère qui sera signée au cours de l'année 2016. Faut-il les croire, lorsqu'un des référents de cette action est André Bacou, maire de Fraïsse sur Agout, et responsable, ès-qualités, du massacre du balcon héraultais du col de Fontfroide par la cupide multinationale EDF-EN ? De toutes façons, avant d'élaborer une nième charte, nos élus feraient mieux de faire respecter celle qui existe, signée par toutes les mairies, les deux conseils départementaux, les deux régions et le ministère de l'Ecologie, soit 300 mâts d'éoliennes maximum au sein du
Parc. Seuil dépassé à ce jour, alors est-ce notre bon Vialelle, et néanmoins toujours président de notre Parc qui, rongé par son « péché mortel », veut se racheter sur ses vieux jours, ou est-ce encore une de ses entourloupettes dont il a le secret ? S'il est de bonne foi (?), il a intérêt à faire fissa, car la situation paysagère se dégrade à la vitesse grand V au sein du PNRHL. Car on ne peut concevoir de crée, un grand site remarquable et en même temps dire oui à tous les projets éoliens à la con du coin, A moins que Vialelle soit bipolaire ?
Et nous aurons les deux yeux ouverts en grand pour vérifier que cette belle propagande soit suivie d'effet.


8 Iniquité et sédition
Pas de loi, pas de débat, une simple ordonnance : L'adoption de la directive européenne sur « le redressement des banques et la résolution de leurs défaillances » est passée inaperçue dans le creux de l'été.
Si votre banque fait faillite, elle pourra se renflouer en aspirant vos comptes sans plus de façons. Donc ce gouvernement à la politique scandaleuse, dit socialiste, a légiféré de la plus scandaleuse des façons : par ordonnance.
A la prochaine crise, que nos gouvernants ont anticipée (certains économistes la prédisent pour
demain), les épargnants pourront être acculés à la faillite, mais plus les banques ! C'est le mécanisme unique de la résolution qui institutionnalise la ponction des comptes bancaires, sans limite, en fonction des besoins des banques (Source : Médias-Presse Infos),
Mais cette ruse éhontée, si elle est appliquée, sera porteuse de l'insurrection des peuples, L'injustice est la mère de toutes les tourmentes... P.B.


« La Révolution n'est pas un mythe, c'est une histoire vécue ! »

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Blondeau et les camarades de La Cigale - dans La commune
commenter cet article

commentaires